Página inicial > Palavras-chave > Personagens > Bodhidharma / Bhodidharma / Bodidarma

Bodhidharma / Bhodidharma / Bodidarma

      

Le Chan   s’inscrit dans la tradition   du « silence » du Buddha   : la vérité suprême ne peut être exprimée et, selon le Lahkavatara sutra  , depuis son illumination jusqu’au nirvana  , le Buddha n’aurait pas prononcé un seul mot. Le Chan aurait commencé avec un prêche du Buddha qui aurait consisté simplement à toucher une fleur. Seul, Mahakasyapa aurait compris et l’aurait exprimé par un sourire ; il serait ainsi devenu le premier patriarche de cette école. Traditionnellement, ce serait le moine Bodhidharma, censé être le 28e patriarche, qui aurait introduit le Chan en Chine en transmettant le Lahkavatara sutra à Huike (487-593), et dont l’enseignement a été résumé ainsi : 1) une transmission spéciale en dehors des écritures ; 2) aucune dépendance à l’égard des mots et des lettres ; 3) pointer directement vers le cœur de l’homme ; 4) contempler sa nature propre et réaliser l’état de Buddha (v. Foxing). [NP  ]