Página inicial > Glossário > epitedeuma

epitedeuma

domingo 17 de outubro de 2021

La liste des termes : occupations, actions, dispositions, sciences et vertus renvoie à l’ascension du discours de Diotime dans le Banquet  , même si le terme epitḗdeuma apparaît déjà dans l’Hippias majeur. Les termes du Banquet   sont, après avoir considéré la beauté dans les corps : la beauté des âmes, des occupations, des lois   et des sciences (210b-c). On le voit, la reprise de l’esprit du Banquet   n’est pas celle de sa lettre. La beauté des lois   ne sera rappelée par Plotin   qu’à la ligne 43 (Plotino - Tratado 1,1 (I,6,1) - Que espécies de coisas são belas). En revanche, la beauté de la vertu n’est pas directement présente dans le discours de Diotime, ni celle des héxeis, les « dispositions acquises ». Le vocabulaire est ici plus proche d’Aristote   et des stoïciens. Une héxis est une détermination acquise par l’habitude, la répétition et l’apprentissage. La beauté de la vertu résume d’une certaine manière toute la beauté de l’âme et permet la rencontre de la beauté véritable qui est celle de l’être intelligible, comme l’indique la maxime : « Ne cesse de sculpter ta propre statue » (infra, chap. 9, 13). L’un des derniers traités, le traité Sur l’amour, prolonge et approfondit l’exégèse plotinienne du Banquet  . Le point de départ ici est plus simple : le philosophe doit dépasser la beauté corporelle et s’élever vers une beauté spirituelle plus essentielle. [BPTraites1-6  :81]