Página inicial > Antiguidade > Brisson & Pradeau (Enéada I, 6) – movimento (kinesis)

Brisson & Pradeau (Enéada I, 6) – movimento (kinesis)

sábado 29 de janeiro de 2022

Voir Phèdre, 245d-e : « Concluons donc. L’être qui se meut lui-même est principe de mouvement. Or, cet être ne peut ni être anéanti ni venir à l’être ; autrement le ciel tout entier et tout ce qui est soumis à la génération s’effondreraient, s’arrêteraient et jamais ne retrouveraient une source de mouvement lui permettant de venir de nouveau à l’être » (trad. L. Brisson  ). [BPTraites1-6  :129]