PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Accueil > Glossário > Utpaladeva

Utpaladeva

samedi 4 janvier 2020

Utpaladeva Utpaladeva
Utp
Utpala
Utpaladeva (« Seigneur du Lotus Bleu ») ou Utpalācārya (Xe siècle), philosophe shivaïte (śaivasiddhānta) du Cachemire, élève de Somānanda et maître de Abhinavagupta.
, actif autour de 925-975, est l’auteur des ĪPK et de deux commentaires à ses propres kārikā : un bref commentaire, la Vṛtti, ainsi qu’un long commentaire, la Vivṛti ou Ṭīkā, dont on ne connaît à l’heure actuelle que des fragments. Il est vrai qu’Utpaladeva? ne se présente pas comme le fondateur de la philosophie de la Pratyabhijñā, et c’est Somānanda qu’il désigne explicitement comme tel (voir ĪPK IV, 16ab : iti prakaṭito mayā sughaṭa eṣa mārgo navo mahāgurubhir ucyate sma śivadṛṣṭiśāstre yathā / « J’ai ainsi mis en évidence cette voie nouvelle [et] facile telle qu’elle a été énoncée par le grand maître [Somānanda] dans le traité [intitulé] Śivadṛṣṭi ») ; Abhinavagupta Abhinavagupta
Abhinava
AG
Abh
Abhinavagupta (950-1020), maître du shivaïsme du Cachemire, aussi maître en yoga, tantra, poétique, dramaturgie.
fait de même (voir ĪPV IPV
ĪPV
I.P.v.
Īśvarapratyabhijñāvimarśinī
Commentary to the Verses on the Recognition of the Lord
, vol. I, p. 7, où il affirme que les ĪPK ne sont qu’un « reflet », pratibimbaka, de la ŚD). Cependant, comme le note R. Torella Torella Raffaele Torella (1950), indologue et historien des religions italien. (Torella 2002, p. xx), ce n’est pas le titre de l’œuvre de Somānanda qui a donné son nom à la doctrine, mais celui des kārikā d’Utpaladeva ; et le concept même de « reconnaissance » (pratyabhijñā), qui constitue le cœur de la doctrine et son originalité majeure, n’apparaît pas dans la ŚD. Par ailleurs, Utpaladeva lui-même, s’il désigne Somānanda comme le fondateur, n’en considère pas moins qu’il a conféré à la doctrine seulement « indiquée » dans la ŚD un « fondement rationnel » (yuktinibandhana). Voir Vṛtti ad IV, 16, p. 80 : so’yam avakra evābhinavo mārgaḥ sākṣātkṛtaparameśvarabhaṭṭārakākārair bhaṭṭaśrīsomānandapādaiḥ śivadṛṣṭināmni prakaraṇe nirdiṣṭo mayā yuktinibandhanena hṛdayaṃgamīkṛtaḥ. « Cette voie nouvelle [et] simple, que le vénérable Somānanda, à qui la forme du Suprême Seigneur (parameśvara) s’était manifestée directement, a indiquée (nirdiṣṭa) dans [son] œuvre intitulée Śivadṛṣṭi, je lui ai fait pénétrer le cœur [des lecteurs] en [lui donnant] un fondement rationnel ». [Ratié Ratié Isabelle Ratié, enseignant chercheur à Paris 3. ]