Página inicial > Oriente > Aurobindo: Vâsyam - être habité par Lui

Aurobindo: Vâsyam - être habité par Lui

segunda-feira 2 de abril de 2018

      

Vâsyam peut avoir les trois sens : « d’être enveloppé par le Seigneur », ou, au contraire « de lui servir de vêtement », « d’être habité par lui ». Le premier sens est le plus accepté. Shankara  , qui l’adopte, en tire l’idée que l’on, doit perdre toute conscience de cet univers irréel dans l’unique perception du pur Brahman  . Expliqué de la sorte, le vers se trouve être en contradiction avec toute la pensée de l’Upanishad   qui concilie sans cesse, dans la perception de l’Unité essentielle, les opposés contradictoires en apparence : Dieu   et le monde, le renoncement et la jouissance, le déterminisme des actions et la liberté intérieure, l’unité et la diversité, le permanent et les devenirs, la passive Impersonnalité divine et l’active Personnalité divine, la connaissance et l’ignorance, le manifesté et le non-manifesté, la vie en ce monde ou en d’autres et la suprême immortalité. Dans ce texte, l’univers est conçu soit comme un manteau, soit comme une demeure pour l’Esprit   qui pénètre et dirige tout. Le second sens s’accorde mieux avec la pensée générale de l’Upanishad.