PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Version imprimable de cet article Version imprimable

Accueil > Ocidente > Martin Heidegger (1889-1976) > Florent Gaboriau (1921-2002) > Gaboriau : A la recherche du « Point de départ »

L’entrée en métaphysique

Gaboriau : A la recherche du « Point de départ »

Florent Gaboriau

dimanche 20 décembre 2009

L’entrée en métaphysique, Florent Gaboriau.

A la recherche du « Point de départ » (le « Cogito » cartésien)

Le point de départ est-il une expérience ?

« Il est hors de doute qu’une philosophie, aussi bien qu’une connaissance? quelconque, doivent partir d’une expérience, sorte de donnée immédiate. Mais d’abord, cette expérience peut être, au point de départ, très différente suivant les hommes ; et les « données immédiates » reconnues par Bergson Bergson Henri Bergson (1859-1941) ne sont pas les seules possibles. De plus,... l’immédiat est pour lui (parce que « sans le notifier » il substitue deux notions) un type de réalité qui se confond avec la réalité... De quel droit confère-t-on à l’immédiat une valeur que le médiat n’aurait pas ? » (même reproche fait par M. Merleau-Ponty Merleau-Ponty Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) philosophe français , dans Rev. Met. et Mot. », 1947, 306, note 1). M. Morot-sir, au mot immédiat, dans Vocabulaire philosophique, Lalande, 1re éd., t. I, 348.

« Ces mots (= données immédiates) désignent plus souvent un point d’arrivée qu’un point de départ temporel. Pour Bergson, par exemple, la durée est sans doute une donnée immédiate ; mais elle n’en est pas moins l’essence des choses, la réalité authentique qu’on découvre difficilement, à l’aide d’une intuition exigeant une pénible ascèse. (R. Vancourt, op. cit., p. 27)

Bref, ne pas confondre les expériences (même immédiates) sur lesquelles on se penche pour les étudier avec l’expérience qui serait effectivement un « point » d’où l’on part.


Voir en ligne : Heidegger et ses références