PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Página inicial > Medievo - Renascença > Balyani: Traité de l’unité (1)

Balyani: Traité de l’unité (1)

sábado 14 de julho de 2018

Abdul-Hâdi

À propos de Lui, il n’y a ni avant, ni après, ni haut, ni bas, ni près, ni loin, ni comment, ni quoi, ni où, ni état, ni succession d’instants, ni temps, ni espace, ni être : "Il est tel qu’Il était". — "Il est l’Unique, le Dompteur" sans les conditions ordinaires de l’Unité. Il est le Singulier sans singularité. Il n’est pas composé de nom et de nommé, car le nom est Lui et le nommé est encore Lui. Il n’y a pas de nom sauf Lui. Il n’y a pas de nommé en dehors de Lui. C’est pourquoi il est dit qu’Il est le nom et le nommé. Il est le Premier sans antériorité. Il est le Dernier sans les conditions ordinaires de la finalité, c’est-à-dire sans finalité absolue. Il est l’Évident sans extériorité. Il est l’Occulte sans intériorité. Je veux dire qu’Il est l’existence? des Glyphes de l’externe comme Il est l’existence de ceux de l’interne. Il n’y a ni externe ni interne hormis Lui, et cela sans que ces Glyphes se changent pour devenir Lui, ou que Lui, Il se change pour devenir ces Glyphes.

Chodkiewicz

Il était, et il n’y avait avec Lui ni après, ni avant, ni haut, ni bas, ni proximité, ni éloignement, ni comment, ni où, ni quand, ni moments, ni instant, ni temps, ni être manifesté, ni lieu. « Et il est maintenant tel qu’il était. » Il est l’Unique (al-wâhid) sans unicité, le Singulier (al-fard) sans singularité. Il n’est point composé d’un nom et d’un nommé : car Son Nom est Lui et Son « nommé » est Lui et il n’est point de nom ou de nommé autre que Lui. Il est le Premier (al-awwal) sans antériorité et II est le Dernier (al-âkhir) sans postérité. Il est l’Apparent (al-Zâhir) sans apparition et l’Occulté (al-bâtin) sans occultation. J’entends par là qu’il est l’être même des lettres du Nom « le Premier » et du Nom « le Dernier », du Nom « l’Occulté » et du Nom « l’Apparent ». Il n’est de Premier ou de Dernier, d’Apparent ou de Caché que Lui, sans que les lettres [qui constituent ces Noms] deviennent Lui et sans qu’il devienne ces lettres.

Pla

Con relación a Él no hay antes, ni después; ni alto ni bajo; ni cerca, ni lejos, ni cómo, ni qué, ni dónde, ni estado?, ni sucesión de instantes, ni tiempo, ni espacio, ni ser. Él es tal como es. Él es el Único? sin necesidad? de la Unidad. Él es lo singular?, sin necesidad de la Singularidad. Él no está compuesto de nombre, ni de denominado, porque Él es el nombre y el denominado. No hay nombre salvo Él. No hay denominado salvo Él. Por ello se dice que Él es el nombre y el denominado. Él es el Primero sin anterioridad. Él es el Último? sin posterioridad. Él es Evidente sin exterioridad. Él es Oculto? sin interioridad. Porque no hay anterior, ni posterior; no hay exterior?, ni interior, sino Él.


Ver online : LE TRAITÉ DE L’UNITÉ