Página inicial > Oriente > Tradição hindu > Aurobindo: Apas - les eaux

Aurobindo: Apas - les eaux

segunda-feira 2 de abril de 2018

Apas, tel qu’il est accentué dans la version du Yajurveda Blanc, ne peut signifier que les « eaux ». Si l’on ne tient pas compte de cette accentuation, le mot? « apas », au singulier, signifierait œuvre, action?. Shankara   cependant l’a traduit par? le pluriel : les œuvres. Les difficultés d’interprétation de ce terme proviennent seulement de l’oubli? de son vrai sens? védique, auquel on a fini par substituer le sens purement concret de l’élément liquide, en l’appliquant ainsi au quatrième des cinq états de la matière. Une telle acception serait sans aucun rapport avec le contexte. « Les eaux », appelées aussi « les sept courants » ou « les sept vaches nourricières », symbolisent dans le Véda les sept principes? cosmiques et leurs domaines d’activité, à savoir? : les trois principes inférieurs, physique, vital et mental r et les quatre supérieurs, de Vérité, de Béatitude?, de consciente? Volonté et d’Être divins. Sur ce symbole? se fonde aussi l’ancienne conception des sept mondes?, en chacun desquels les sept principes exercent leur harmonieuse activité respective. En le traduisant par « les eaux » on rend donc a ce terme le sens véritable qu’il a dans l’Upanishad  . (Cf. Isha Upanishad)


Ver online : SHRI AUROBINDO