PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Página inicial > Medievo - Renascença > Jacob Boehme (1575-1624) > William Law (1686-1761) > William Law: l’amour de Dieu

William Law: l’amour de Dieu

segunda-feira 1º de dezembro de 2008

Ah ! livrez-vous de plus en plus dans le fond de votre être à cette opération céleste de l’esprit? de Dieu, et détournez-vous avec soin de tout ce qui pourrait la contrarier ! Souvenez-vous que c’est au-dedans de vous qu’est cet ange? de Dieu qui mourut dans le paradis, ou plutôt qui fut caché pour un temps pour vous, comme si réellement il n’était pas. Oui, quelque corrompue que soit la nature? humaine, il est pourtant certain qu’il se trouve dans l’âme de chaque homme? le principe? du feu de la lumière? et de l’amour de Dieu ; à la vérité? il n’y est qu’en germe, comme une semence imperceptible, sans action? et sans mouvement?, jusqu’au moment où l’esprit divin, par les moyens divers qu’il choisit dans sa sagesse, vient le réactionner et le rappeler à la vie. La Voie de la Science? divine PREMIER DIALOGUE THÉOPHILE

Mais grâce à vous, Théophile, je suis? débarrassé de tout ce dédale de vaines disputes, et les nuages qui obscurcissaient l’horizon de mon esprit se sont entièrement dissipés. Vous m’avez rendu à moi?-même, et je vois maintenant que c’est au-dedans de moi que luttent et combattent le ciel et l’enfer, la vie et la mort, le salut et la condamnation. Vous m’avez montré d’un côté l’excellence infinie du christianisme?, de l’autre la profonde misère et le crime de l’infidélité, et cela, non en fournissant à ma raison? de nouveaux moyens de systématiser, mais en me démontrant, d’une manière évidente, cette vérité décisive, savoir, que le christianisme n’est et ne peut être autre chose? que la puissance de la vie et de l’amour de Dieu opérant et vivant dans mon âme, tandis que nous ne sommes retenus dans l’illusion? de l’incrédulité que parce que notre coeur est gouverné par l’esprit de la nature corrompue et terrestre, vivant et opérant dans nous. Voilà l’infidélité à laquelle vous m’avez complètement décidé à renoncer, et c’est là ce christianisme auquel vous m’avez converti et que j’embrasse de tout mon coeur, de toutes mes forces et de toutes les facultés de mon être. Loin de moi désormais toutes les fictions et tous les systèmes? qu’invente la raison humaine pour attaquer ou pour défendre le christianisme ! Ils ne sont faits que pour servir de vain passe-temps à ces esprits ensevelis dans les ténèbres, qui ignorent ce qu’est Dieu, et qui n’ont pas plus le sentiment de la nature de leur être véritable qu’ils n’ont celui de la déplorable condition dans laquelle ils se trouvent. La Voie de la Science divine PREMIER DIALOGUE SILVESTRE

Je n’ai qu’un seul but en écoutant la lecture des saintes Écritures, c’est de remplir mon coeur de l’amour de Dieu et de tout ce qui est bon ; aussi chaque partie de ce Livre Saint, soit que le sens en soit manifesté plus clairement ou plus mystérieusement, remplit également mon but en allumant dans mon âme la flamme d’un feu céleste et divin. C’est ainsi que lorsque je lis ces paroles simples? : Apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de coeur et vous trouverez le repos de vos âmes ; sans avoir besoin d’autre explication, je me sens rempli de dégoût pour tout ce qui est orgueil et vanité, et je me trouve au contraire si pénétré des douceurs et des avantages d’une vie humble et basse que je voudrais alors être le serviteur de tous. La Voie de la Science divine SECOND DIALOGUE ANDRÉ


Ver online : LA VOIE DE LA SCIENCE DIVINE