PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Página inicial > Medievo - Renascença > Jacob Boehme (1575-1624) > Boehme: La divinité supérieure et inférieure

Boehme: La divinité supérieure et inférieure

domingo 23 de novembro de 2008

Saint-Martin

48. Pour peu que les yeux de l’homme? s’ouvrissent, il verrait partout Dieu, dans son ciel : car le ciel est dans la génération la plus intérieure. D’ailleurs, Etienne a vu le ciel ouvert, et le seigneur   Jésus à la droite de Dieu (Act?. 7, 55-56) ; son esprit? ne s’est pas élancé d’abord dans le ciel supérieur ; mais il a pénétré dans la génération la plus intérieure : là le ciel est partout.

49. Vous ne devez pas non plus penser? que la divinité soit un être qui ne soit que dans le ciel supérieur, et que notre âme, lorsqu’elle se sépare du corps, se porte à plusieurs cent milliers de milles dans le ciel supérieur. Elle n’a pas besoin de cela ; mais elle est établie dans la génération la plus intérieure ; là elle est auprès de Dieu et dans Dieu, et près de tous les saints anges?, et elle peut soudainement se porter dans la région supérieure, et aussitôt dans la région inférieure, et elle n’est retenue par rien.

50. Car, dans la génération la plus intérieure, la divinité supérieure et inférieure est un seul corps. Tout est ouvert. Les saints anges, par le moyen de notre seigneur Jésus-Christ  , se répandent aussi bien dans l’engendrement le plus intérieur de ce monde? que dans le supérieur, dans leur région.

51. Et où l’âme de l’homme pourrait-elle être mieux que près de son roi et de son libérateur Jésus-Christ   ? Car, dans Dieu, ce qui est loin et près, est une seule chose?, une seule compréhensibilité ; partout est le père, le fils, et l’esprit saint. (Jacob Boehme  , Aurore)

John Sparrow

54. If man?’s eyes were but opened, he would see God everywhere in his heaven; for heaven standeth in the innermost birth or geniture everywhere.

55. Moreover, when Stephen saw the heaven opened, and the Lord JESUS   at the right hand of God, there his spirit did not first swing itself up aloft into the upper heaven, but it penetrated or pressed into the innermost birth or geniture, wherein heaven is everywhere.

56. Neither must thou think that the Deity is such a kind of being? as is only in the upper heaven, nor that the soul, when it departeth from the body, goeth up aloft into the upper heaven many hundred thousand miles off.

57. It needeth not do that, but it is set or put into the innermost birth, and there it is with God, and in God, and with all the holy angels, and can now be above, and now beneath; it is not hindered by anything.

58. For in the innermost birth the upper and nether Deity is one body, and is an open gate: The holy angels converse and walk up and down in the innermost birth of this world by and with our King JESUS CHRIST  , as well as in the uppermost world aloft in their quarters, courts or region?.

59. And where then would or should the soul of man rather be, than with its King and Redeemer JESUS CHRIST  ? For near and afar off in God is one thing, one comprehensibility, Father, Son and Holy Ghost, everywhere all over.


Ver online : JACOB BOEHME