Página inicial > Oriente > Kabir (CA) – impuros

Kabir (CA) – impuros

segunda-feira 5 de setembro de 2022

    
Impur Brahmâ, impur Indra  ,
Impur le soleil, impure la lune  ,
Impure, la souillure de ce monde :
Seul, Hari   est pur, Lui qui n’a ni fin ni bornes.
 
Impurs les Gardiens des mondes,
Impurs le jour et la nuit, et les trente jours du mois !
 
Impure la perle  , impur le diamant,
Impurs le vent, le feu et l’eau   !
 
Impurs Çiva, Çankara  , Maheça [1],
Impurs les siddha, les sâdhaka et les bhiksu [2] !
 
Impurs les Yogi, et les ascètes aux cheveux tressés,
Impur le corps, et l’âme   aussi [3] !
 
Kabîr prend ceux-ci à témoin :
Seuls échappent à l’impureté ceux qui ont connu Râm.
 
[S. K. bhairau 3.; tr. Charlotte Vaudeville]

Ver online : Kabir


[1Trois noms du même dieu, Çiva.

[2Moine mendiant ; le terme s’applique en particulier aux moines bouddhistes.

[3Il s’agit de l’âme spirituelle, hamsa : elle aussi participe à l’impureté foncière de toute créature encore distincte de Râm. Ce pessimisme radical est encore souligné dans les deux poèmes suivants.