PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Version imprimable de cet article Version imprimable

Accueil > Oriente > José Le Roy : La discrimination

José Le Roy : La discrimination

lundi 30 avril 2018

La vraie nature? du soi, en effet, est éternelle ;
ce monde? visible lui ne l’est pas.
Ainsi, la conviction juste, c’est la
discrimination entre les choses. (Śaṇkara)

Le Soi (ātman?) est éternel, ne change pas. Le monde visible est éphémère, transitoire. Pour l’advaita? vedānta la réalité? est établie par ce qui ne change pas. La connaissance? essentielle consiste donc à distinguer entre ce qui ne change pas et ce qui change. Le Soi est au-delà du temps (nityam) ; il ne passe pas, ne se modifie pas. Ce que nous sommes n’est jamais né, ne vieillit pas et ne mourra pas.

La pratique quotidienne consiste ici à comprendre cette distinction et à s’établir sur ce socle impérissable. Mais ce qui est d’abord une conviction intellectuelle deviendra bientôt une expérience certaine et indubitable.

Le monde ici (dṛśyam) désigne le visible, de la racine dṛś- voir ; mais cela englobe également les pensées (manas?) et l’intelligence (buddhi) ainsi que le moi (ahamkara?). Il s’agit en réalité de tout ce qui peut être objet? pour la conscience? : une couleur, une forme, une pensée...


Voir en ligne : L’EXPÉRIENCE DIRECTE