PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Version imprimable de cet article Version imprimable

Accueil > Ocidente > Kingsley : l’existence et la vie

Kingsley : l’existence et la vie

jeudi 12 avril 2018

Français

Si nous étions seulement des êtres humains, il n’y aurait pas de problème, pas de confusion ou de désespoir. Nous ne serions pas en guerre avec nous-mêmes, vivant un doux cauchemar à la merci de notre propre pouvoir. Mais nous ne sommes pas. Quand nous grandissons et construisons une maison pour nous-mêmes, une famille, une carrière, suivons tous nos rêves, ce n’est pas la vie. Cela n’a rien à voir avec la vie. Ce n’est même pas le début de la vie. Et dire que tout ce que nous appelons l’expérience n’est pas plus qu’un rêve chaotique, ce n’est pas être négatif. Au contraire : c’est juste la tentative de gagner un peu de temps, de sauver beaucoup de souffrance, d’accélérer les choses.

Car nous sommes les graines de tant de choses. L’existence? humaine n’est rien d’autre que la vie divine abandonnée.

Original

If we were only human? beings there would be no problem, no confusion or despair. We wouldn’t be at war with ourselves, living a gentle nightmare at the mercy of our own power. But we are not. When we grow up and build a home for ourselves, a family, a career, follow all our dreams, this is not life. This is nothing to do with what life is really about. It’s not even the beginning of life. And to say that everything we call experience is no more than a chaotic dream is not to be negative. On the contrary : it’s just the attempt to save a little time, to save a lot of suffering, to help hurry things along.

For we are the seeds of so much. Human existence is nothing but the divine life unlived. (Reality p. 340)


Voir en ligne : PETER KINGSLEY