PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Version imprimable de cet article Version imprimable

Accueil > Oriente > Hulin (QIM) : avidya - ignorance

Hulin (QIM) : avidya - ignorance

jeudi 8 mars 2018

Qu’est-ce que l’ignorance? métaphysique ?

Par « ignorance métaphysique » nous traduisons — de manière tout à fait approximative et donc provisoire — le terme sanskrit avidyâ qui signifie littéralement « non-savoir » ou « absence ausência
Abwesenheit
Abwesung
absence
ausência
apousia
ἀποὐσία
de savoir ». Mais de quel savoir s’agit-il ici et en quel sens, pour qui, dans quelles conditions et avec quelles conséquences est-il réputé absent ? Ébaucher une réponse à ces différentes questions nous introduira au cour d’une problématique commune à la quasi totalité des philosophies indiennes classiques, tant brahmaniques que bouddhiques.

Le qualificatif « métaphysique » renvoie bien ici, à un premier niveau d’interprétation, à une ignorance portant sur des contenus métaphysiques : l’être propre de l’homme?, son origine?, son rapport au divin, les fins possibles de son action? et sa place dans l’économie générale de l’univers. On se tromperait fort, cependant, en y voyant une simple absence? de savoir en matière métaphysique, quelque chose? de neutre et de vide? en soi que le « savoir » correspondant, apporté de l’extérieur ou engendré par la maturation interne de la curiosité naturelle, pourrait venir remplir sans rencontrer de résistance. Dès ses premiers commencements, en effet, la spéculation indienne a repéré cette ignorance et lui a attribué un caractère singulier : celui d’une violence faite à l’homme par une Puissance sans visage mais avec la complicité et par le truchement même des manières de sentir et de penser qui sont naturelles à l’homme et communes à tous les hommes.


Voir en ligne : AVIDYA