PhiloSophia

PHILO = Apreço + SOPHIA = Compreensão

Version imprimable de cet article Version imprimable

Accueil > Oriente > Kabir : Maya

Kabir : Maya

lundi 26 février 2018

Mirabaud-Thorens

Dis-moi, Frère, comment je puis renoncer à Maya?.

Quand je défis le nœud de mes rubans, j’attachai encore mon vêtement autour de moi ;

Quand j’eus ôté mon vêtement, je couvris cependant mon corps de ses plis.

— Ainsi quand j’abandonne mes passions, ma colère demeure.

Et, quand je renonce à la colère, l’envie est encore en moi.

Et, quand j’ai vaincu l’envie, mon orgueil et ma vanité sont toujours là.

Quand l’esprit? est libéré et qu’il a chassé Maya, il reste attaché à la lettre.

Kabir Kabir Poète, philosophe, musicien, tisserand de l’Inde du Nord. dit : « Écoute-moi, cher Sadhu, le vrai sentier est difficile à trouver. »

Rabinath Tagore

TELL me, Brother, how can I renounce Maya ?
When I gave up the tying of ribbons, still I tied my garment about me :
When I gave up tying my garment, still I covered my body in its folds.
So, when I give up passion, I see that anger remains ;
And when I renounce anger, greed is with me still ;
And when greed is vanquished, pride and vainglory remain ;
When the mind is detached and casts Maya away, still it clings to the letter.
Kabîr says, "Listen to me, dear Sadhu ! the true path is rarely found."


Voir en ligne : KABIR