Página inicial > Antiguidade > Bouillet – a unidade do princípio senciente

Bouillet – a unidade do princípio senciente

segunda-feira 20 de junho de 2022

La démonstration que Plotin   donne ici [Plotino - Tratado 27,3 (IV, 3, 3) — Poderemos dizer que as almas são partes da alma universal?] de l’unité du principe sentant est empruntée à Platon   : « Il serait étrange qu’il y eût en nous plusieurs sens, comme dans des chevaux de bois, et que nos sens ne se rapportassent pas tous à une seule essence, qu’on l’appelle âme ou autrement, avec laquelle, par les sens comme par autant d’instruments, nous sentons tout ce qui est sensible... La raison qui me fait exiger ici de toi tant d’exactitude, c’est que je voudrais savoir s’il est en nous un seul et même principe, avec lequel nous atteignons, par les yeux, ce qui est blanc ou noir, et les autres objets par les autres sens ; et si à chaque espèce de sensations correspondent des organes corporels. » (Théétète  , p. 184 ; t. II, p. 156, de la trad. de M. Cousin.)