Página inicial > Antiguidade > Bouillet – Alma Universal e almas individuais

Bouillet – Alma Universal e almas individuais

segunda-feira 20 de junho de 2022

Cette comparaison [Plotino - Tratado 27,3 (IV, 3, 3) — Poderemos dizer que as almas são partes da alma universal?] consiste à examiner si l’Âme universelle est avec les âmes particulières dans le même rapport que l’âme particulière avec les diverses forces qui résident dans les différents organes. Némésius attribue aux Manichéens la doctrine que Plotin   combat ici : « Les Manichéens disent que l’âme est immortelle et incorporelle ; mais ils prétendent qu’il n’y a qu’une seule Âme, savoir, l’Âme universelle, qui est partagée et distribuée entre tous les corps animés et inanimés ; que les uns en ont une plus grande partie, et les autres une moindre ; que les corps inanimés en ont moins, les corps animés en ont plus, et les corps célestes en ont bien plus que les autres ; qu’ainsi toutes les âmes particulières ne sont que des parties de l’Âme totale n’y aurait que demi-mal ; mais ils prétendent que la substance même de l’âme est divisée ; et, par une absurdité plus grande encore, ils affirment qu’elle réside proprement dans les éléments, qu’elle se partage avec eux quand les corps sont engendrés, et qu’elle se réunit de nouveau quand les corps périssent, de même que l’eau se divise, se rapproche et se réunit ; que les âmes pures se réunissent avec la lumière, tandis que celles qui ont été souillées par la matière passent dans les éléments, puis des éléments dans les plantes et les animaux. Ainsi, ils font de l’âme une substance corporelle, ils la divisent, ils la soumettent à toutes les affections corporelles, et cependant ils disent qu’elle est immortelle. » (De la Nature de l’homme, ch. II, p. 54 de la trad. de M. Thibault.) Ces idées ont beaucoup d’analogie avec celles des Gnostiques. Voy. Enn. II, liv. II, § 5 et 10 ; l.1, p. 270 et 287.