Página inicial > Antiguidade > Bouillet - almas, emanações ou partes de uma única alma?

Bouillet - almas, emanações ou partes de uma única alma?

segunda-feira 20 de junho de 2022

PREMIÈRE QUESTION : Toutes les âmes ne sont-elles que les émanations ou les parties d’une seule âme (§ 1-8) ? On a déjà vu ci-dessus (p. 9, 15, 38, 70) Plotin   combattre l’opinion d’Héraclite   et des Stoïciens qui n’admettaient qu’une seule âme dans l’univers. Dans le morceau suivant, qu’il faut rapprocher du livre IX de cette Ennéade, il parait avoir pour but de réfuter quelques-uns des nouveaux Pythagoriciens qui, tels qu’Apollonius de Tyane et Numénius, pensaient que les âmes particulières ne sont que les parties entre lesquelles se divise et se distribue l’Âme totale du monde (Voy. M. Ravaisson, Essai sur la métaphysique d’Aristote  , t. II, p. 325-328, 341-343, 391), et peut-être aussi les Manichéens. En tout cas, les philosophes que Plotin   combat ici professaient une doctrine analogue à celle qu’Averrhoès enseigna au moyen âge, comme Ficin   le remarque judicieusement dans son Commentaire. Nous ajouterons que l’argumentation de Plotin   ressemble sur plusieurs points à celle que saint Thomas a développée dans ses écrits contre Averrhoès. (Plotino - Tratado 27,1 (IV, 3, 1) — A alma provém da alma do mundo)