Página inicial > Modernidade > Emmanuel LEVINAS, « L’intuition »

Emmanuel LEVINAS, « L’intuition »

quarta-feira 23 de março de 2022

      

En 1928-29, Lévinas fait un séjour d’études à Fribourg-en-Brisgau, où il assiste aux cours de Husserl   et de Heidegger  . L’année suivante, il réalise sa thèse et publie La théorie de l’intuition   dans la phénoménologie de Husserl. L’objectif général de Lévinas, dans ce premier texte, est de montrer l’originalité du concept d’intuition chez Husserl. L’enjeu principal consiste peut-être à faire voir que ce concept ne s’oppose pas à la logique, qu’il n’implique pas un intuitionisme empirique ou « irrationaliste ». En prenant pour point de départ l’existence   d’une multiplicité d’actes objectivants, Lévinas s’applique, dans le chapitre V, à souligner une série de distinctions fondamentales : d’abord, la différence de nature entre intention signi(fica)tive (« vide ») et intuition (« pleine »), puis les différences de degré entre intuition sensible   (« originaire » — qui donne un objet réal) et intuition non-sensible (« fondée » — qui donne un objet idéal). Ces distinctions contribuent à souligner l’originalité de la phénoménologie husserlienne à trois égards.

ACESSAR AQUI