Página inicial > Medievo - Renascença > Brisson & Pradeau (Enéada I, 6) – ascensão (anagoge, anabasis)

Brisson & Pradeau (Enéada I, 6) – ascensão (anagoge, anabasis)

sexta-feira 28 de janeiro de 2022

Ce mouvement de l’âme est une conversion ou, plus littéralement, une « remontée » qui s’oppose à la procession par laquelle une partie de l’âme « devient » corps, ou, plutôt, est associée intimement à l’organisation du corps vivant. L’anábasis correspond à l’ánodos du livre VII de la République   quand les prisonniers quittent la caverne pour découvrir la réalité véritable (517b4-5). Toutefois, plus qu’une conversion dans les modalités de la connaissance (passer de la vision des ombres à celles des réalités), il s’agit plutôt, comme dans le Banquet   (210a-211c), d’une transformation du désir, d’une initiation à l’amour pur pour la beauté pure. Le mouvement « anagogique » est au cœur de l’exercice de la philosophie elle-même ; en ce sens, le traité I est bien une introduction à l’œuvre de Plotin  . Plotino - Tratado 1 (I,6) - Sobre o belo (estrutura)