Página inicial > Antiguidade > Olimpiodoro: corpo = ignorância

Olimpiodoro: corpo = ignorância

quinta-feira 27 de janeiro de 2022

      

On peut rapprocher de ces lignes le passage suivant d’Olympiodore  : « Le corps est de la même essence que l’ignorance : car la connaissance unit, et le corps n’est que division. L’intelligence est la connaissance par excellence, parce que l’intelligence est essentiellement indivisible  . Entre ces deux extrémités, la sensibilité est le degré le plue obscur de connaissance, puisqu’elle s’exerce seulement au moyen de ce qui est ignorant par sa nature. La raison est plus lumineuse et elle se connaît elle-même, parce qu’elle est plus indivisée. L’imagination tient en quelque sorte le milieu; c’est l’intelligence soumise à la passion et à la division. » (Comm. sur le Phédon, dans les Fragments de Philosophie ancienne de M. Cousin, p. 431.) [Bouillet  ]