Página inicial > Oriente > Tradição hindu > LA THÉORIE MÉTAPHYSIQUE DU VERBE ET SON APPLICATION DANS LE LANGAGE ET LA (...)

ALAIN DANIÉLOU

LA THÉORIE MÉTAPHYSIQUE DU VERBE ET SON APPLICATION DANS LE LANGAGE ET LA MUSIQUE

Approches de l’Inde. Tradition & Incidences

sexta-feira 21 de dezembro de 2007, por Cardoso de Castro

    

Extrait de Approches de l’Inde. Tradition   & Incidences. Dir. Jacques Masui  . Cahiers du Sud, 1949

 NÂDÂ, LA VIBRATION ÉLÉMENTAIRE

Le substratum indéfini et immuable de l’univers manifesté apparaît donc sous la forme de l’Éther-Temps Akâshâ dans lequel prennent place des mouvements rythmiques ou périodiques qui constituent la vibration élémentaire, le Son Primordial, Nâdâ.

Cette première vibration, qui par analogie est représentée comme un son, est donc la cause première du monde perceptible. Mais ce son ne représente pas seulement une vibration, c’est aussi une énergie, c’est-à-dire un rapport de tendances, c’est aussi une idée qui prend forme dans la conscience universelle comme un remous dans un lac immobile. Et ceci constitue le caractère essentiel du Verbe qui est à la fois une force, une idée et une vibration, caractère que nous retrouverons dans le son musical et le son articulé d’une manière plus évidente encore que dans les autres aspects de la manifestation.