Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Orígenes (185-254) > Wojtyla : Étapes de la compréhension et ligne d’interprétation

PERSONNE ET ACTE

Wojtyla : Étapes de la compréhension et ligne d’interprétation

Karol Wojtyla

domingo 3 de agosto de 2014, por Cardoso de Castro

      

Extrait de « PERSONNE ET ACTE »

 La réduction comme moyen d’« exploration » de l’expérience

Ainsi s’explique sans doute le fait qu’avec la compréhension de la relation « personne-acte » s’affirme le besoin d’expliquer cette relation, de l’élucider. L’induction fraie les chemins de la réduction. La présente étude naît justement comme l’expression de ce besoin d’explication, d’élucidation ou encore d’interprétation de la riche réalité de la personne qui nous est donnée en même temps que ses actes — et à travers eux — dans l’expérience de l’homme. Admettons donc qu’il ne s’agit pas de démontrer ou de prouver que l’homme est une personne, que l’action de l’homme est acte. Admettons que c’est bien plutôt déjà donné dans l’expérience de l’homme : la personne et l’acte sont, d’une certaine manière, compris dans tout fait du type « l’homme agit ». Existe, en revanche, sur la base d’une certaine compréhension fondamentale de la personne et de l’acte, le besoin d’une élucidation plus complète de la réalité de la personne et de l’acte. L’expérience de l’homme, non seulement nous révèle cette réalité, mais encore fait naître le besoin de son élucidation, en même temps qu’elle en établit les bases. La richesse et la diversité de l’expérience constituent comme une provocation pour l’esprit à tâcher, une fois conçue la réalité de la personne et de l’acte, de la comprendre aussi pleinement et de l’expliquer aussi complètement que possible.

Ceci toutefois ne peut s’accomplir qu’au cours d’un engagement toujours plus profond dans l’expérience, dans son contenu propre. De cette façon, la personne et l’acte seront, pour ainsi dire, sortis de l’ombre, et toujours plus pleinement, plus complètement dégagés et exposés devant l’esprit qui les connaît. L’explication, la compréhension réductive sont comme l’exploitation de l’expérience. Il ne faut pas se méprendre sur le terme de « réduction » : il ne s’agit pas le moins du monde d’une réduction au sens d’une diminution ou d’une limitation de la richesse de l’objet d’expérience. Il s’agit de sa mise en évidence d’une manière cohérente. L’exploitation de l’expérience de l’homme doit être un processus   de connaissance dans lequel s’accomplit de façon continue et homogène le développement de l’aperception originaire de la personne dans l’acte et à travers lui. Cette aperception, durant tout ce processus, doit, de façon conséquente  , s’approfondir et s’enrichir.