Página inicial > Medievo - Renascença > Guardini : L’ANGE DANS LA DIVINE COMÉDIE (II)

Dante, visionnaire de l’éternité

Guardini : L’ANGE DANS LA DIVINE COMÉDIE (II)

Romano Guardini

terça-feira 15 de julho de 2014, por Cardoso de Castro

Extraits de «Dante  , visionnaire de l’éternité», de Romano Guardini  . Trad. Jeanne Ancelet-Hustache

Ils ne se situent pas directement dans l’action de la Divine Comédie, cependant ils jouent un rôle dans son évolution et provoquent à des moments précis des décisions importantes. Ils entourent la destinée de Dante   d’une vigilance qui, au début, se remarque à peine, mais devient toujours plus distincte. Cependant, cette vigilance ne s’adresse pas à lui, individu déterminé, en raison d’un attachement personnel, comme c’est le cas pour Virgile et Béatrice ; pour les anges, il représente bien plutôt une fraction de la grande destinée humaine en général. Leur attention va à l’avènement du royaume de Dieu où Dante   occupe une place importante.


VOIR AVANT : CHAPITRE I

VOIR APRÈS : CHAPITRE III