Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > L’ « éternel Existant »

L’ « éternel Existant »

segunda-feira 18 de outubro de 2021

Dieu? a toujours existé, et il existera toujours ; ou, pour mieux dire, il existe toujours. En effet, « avoir été » et « être dans le futur », c’est exprimer les fragments de la durée telle que nous la connaissons, un écoulement de la nature?. Mais Dieu, lui est l’ « éternel? Existant » et c’est là le nom qu’il se donne à lui-même? lorsqu’il dévoile l’avenir à Moïse sur la montagne. En effet il contient en lui-même l’être tout entier, lequel n’a pas eu? de commencement? et n’aura? pas de fin, ce que j’appellerais un océan d’être sans limites? et sans fin, placé au-delà des concepts? que notre intelligence? peut se former de la durée et de la nature. On ne peut l’évoquer par? l’intelligence que d’une manière obscure? [...], non par une connaissance? de sa nature propre mais par une vision? des réalités qui l’entourent. Rassemblant et comprenant les images? qui s’imprègnent dans notre esprit?, nous pouvons arriver à reconstituer comme une ressemblance? de la Vérité? [...]; il éclaire la partie supérieure de notre être, pourvu qu’elle soit purifiée, autant que, dans sa rapidité, l’éclair frappe notre vue et cela, selon moi, pour qu’en proportion de l’intelligence que nous avons de lui, il nous attire à soi [...] et que, dans la mesure? où nous ne le comprenons pas, il excite en nous la curiosité ; celle-ci fera naître dans notre âme le désir de le connaître? plus avant ; ce désir nous dépouillera ; ce dépouillement nous rendra semblables à Dieu. Lorsque nous aurons atteint cet état, Dieu conversera avec nous comme avec des amis? et, si j’ose dire, Dieu uni à des dieux? et se révélant à ceux-ci, sera connu autant qu’il connaît ceux qui le connaissent. Discours? 45, Pour la Pâque, 3 (PG? 36, 847)


Ver online : Les Voies