Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Semer dans les âmes les saintes semences d’une doctrine saine

Semer dans les âmes les saintes semences d’une doctrine saine

segunda-feira 18 de outubro de 2021

« Voici donc ce que dit? le Seigneur   aux hommes? de Juda et aux habitants de Jérusalem : faites-vous des champs? nouveaux et ne semez pas sur des épines ». Cette parole est dite surtout à ceux qui enseignent, pour qu’ils ne confient pas les paroles de l’Écriture aux auditeurs avant d’avoir fait des champs nouveaux dans leurs âmes. Car lorsqu’ayant mis la main à la charrue ils ont fait des champs nouveaux dans les âmes et que les auditeurs écoutent à la manière d’une terre? belle? et bonne, alors, en semant, ils ne sèment pas sur des épines. Si c’est au contraire avant la charrue, avant de faire? des champs nouveaux dans la raison? des auditeurs, qu’on prend et qu’on sème les saintes semences que sont la doctrine sur le Père, celle sur le Fils, celle sur le Saint Esprit?, la doctrine sur la résurrection, la doctrine sur le châtiment, la doctrine sur le repos éternel, celle sur la Loi?, celle sur les Prophètes, en un mot? celle sur chacun des points de l’Écriture, on transgresse le commandement qui dit en premier? lieu? : « Faites-vous des champs nouveaux », en second lieu : « et ne semez pas sur des épines ».

Mais, dira l’un des auditeurs : moi? je n’enseigne pas, je ne suis pas soumis à ce commandement. Eh bien ! toi aussi deviens le cultivateur de toi-même et ne sème pas sur des épines, mais fais un champ nouveau du lopin de terre que t’a confié le Dieu? de toutes choses?. Considère ce lopin, vois où il y a des épines, où des soucis matériels, l’égarement de la richesse et l’amour? du plaisir, et une fois considérées les épines qui sont dans ton âme, cherche la charrue spirituelle dont Jésus a dit : « Quiconque a mis la main à la charrue et se retourne en arrière est impropre au royaume de Dieu » ; l’ayant cherchée et trouvée, rassemble à partir des Écritures les boeufs qui en seront les travailleurs? purs, laboure et renouvelle la terre et, pour qu’elle ne soit plus ancienne, rends-la neuve « en dépouillant le vieil homme avec ses actions? et en revêtant l’homme nouveau, renouvelé en vue? de la connaissance? ». Tu te feras un champ nouveau, et quand tu auras? fait le champ nouveau, prends des semences auprès de ceux qui enseignent, prends des semences dans la Loi, prends-en dans les Prophètes, dans les écrits évangéliques, dans les paroles des apôtres ; ayant pris ces semences, ensemence ton âme par? la mémoire et l’exercice. Elles paraîtront lever d’elles-mêmes, mais en vérité elles ne lèveront pas du simple? fait que tu te souviens d’elles, mais Dieu les fera croître : « Moi j’ai plant?é, Apollos a arrosé, mais c’est Dieu qui a fait croître ». En tout cas, si quelqu’un a pu comprendre les Écritures, celui-là a fait un champ nouveau, et ayant fait un champ nouveau il a semé autrement que dans les épines. (Hom. sur Jérémie V,13)


Ver online : Les Voies