Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Persévérance dans la prière.

Persévérance dans la prière.

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

Homélie sur le renvoi de la Chananéenne — 10. «O femme ! » (Mt ,15, 28). Dieu dit: «O femme!» Ecoutez tous, vous qui ne savez pas encore prier. Quand je dis à quelqu’un : Priez Dieu, conjurez-le, suppliez-le ; on me répond : Je l’ai prié une fois, deux fois, trois fois, dix fois, vingt fois, et je n’ai jamais rien reçu. Ne cessez pas, mon frère, jusqu’à ce que vous ayez reçu ; la fin de la prière, c’est le don de ce qu’on a demandé. Cessez quand vous avez reçu, ou plutôt ne cessez pas, même alors persévérez encore. Si vous n’avez pas reçu, demandez pour recevoir; si vous avez reçu, rendez grâces pour ce que vous avez reçu. Une foule de personnes entrent dans l’église, y récitent des milliers de versets en guise de prière et s’en vont, ne se doutant pas de ce qu’elles ont dit : ce sont les lèvres qui remuent, mais le cœur n’entend pas. Comment ! Tu n’entends pas toi-même ta prière, et tu veux que Dieu l’entende ? J’ai fléchi, dis tu, les genoux ; mais ta pensée s’était envolée dehors ; ton corps était dans l’église, mais ton esprit, par la ville ; ta bouche récitait la prière, mais ta pensée supputait des intérêts d’argent, s’occupait de contrats, d’échanges, de terrains, de domaines à acquérir, de réunions avec des amis. Le démon est malin, il sait que la prière est ce qui avance le plus nos progrès ; c’est alors qu’il fond sur vous. Souvent nous sommes étendus sur le dos dans notre lit, sans penser à mal ; mais si nous venons pour prier, c’est alors qu’il nous envoie mille et une pensées pour nous chasser de l’église les mains vides...

11. Quoique vous soyez hors de l’église, dites, criez: «Ayez pitié de moi. » Ne vous contentez pas de remuer les lèvres, criez par la pensée ; ceux mêmes qui se taisent sont entendus de Dieu. Ce qui importe, ce n’est pas le lieu, mais un commencement de correction... Vous êtes au bain, priez ; en voyage, dans votre lit, en quelque endroit que vous soyez, priez. Vous êtes le temple de Dieu, ne vous préoccupez pas du lieu ; la volonté seule est nécessaire. En présence du juge, priez ; le juge s’irrite, priez.


Ver online : Les Voies