Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Cet esprit mauvais qui circule dans des lieux arides

Cet esprit mauvais qui circule dans des lieux arides

segunda-feira 18 de outubro de 2021

Homélies sur saint Luc Fr. 77 (Lc, 11, 24)

Comment comprendre « cet esprit? mauvais? qui circule dans des lieux? arides, cherchant son repos et ne le trouvant pas » ? Ces lieux arides, c’était autrefois les Gentils, mais maintenant ils sont arrosés par? l’eau? divine? et ne permettent plus à l’esprit mauvais de se reposer en eux. Satan revient alors à son premier? domicile, les Israélites : en effet, au temps de leur séjour en Egypte, l’esprit pervers habitait en eux, parce qu’ils vivaient selon les moeurs et les lois? des Égyptiens, mais lorsque la miséricorde de Dieu? les eut rachetés par la main de Moïse, il les quitta. Mais maintenant ils n’ont pas cru au Christ  , ils ont repoussé le Rédempteur : c’est pourquoi « l’esprit impur » a fait irruption en eux. Il les a trouvés privés de toute présence divine, déserts et vacants, prêts à être habit?és par lui : il s’y est manifestement installé avec toute sa puissance. Ce dernier trait est montré, semble-t-il, par « les sept autres esprits » qu’il prend avec lui. La sainte Écriture a en effet la coutume de désigner par ce chiffre une multitude ; par exemple? lorsqu’elle dit? : « La stérile a engendré sept fois et celle qui avait beaucoup d’enfants a été sans force. » Ceux qui n’ont pas cru dans mon Fils n’ont pas seulement l’esprit impur qu’ils possédaient en Egypte mais ils sont remplis d’autres esprits mauvais ; « pour eux la fin? est pire que le début ». En effet ils souffrent maintenant plus qu’en Egypte, puisqu’ils n’ont pas cru en Jésus-Christ  , mais qu’ils « ont mis à mort? le prince de la vie? » ; c’est pourquoi ils ont été privés de la vie. Il n’y a plus chez eux de prophète pour dire : « Voici ce que dit le Seigneur   » ; ils ne voient plus ni miracle ni prodige ni signe de la manifestation et de la visite de Dieu : les biens? célestes ont émigré chez nous, qui venons des Gentils, selon la parole de Jésus : « Le royaume de Dieu leur sera ôté et donné à une nation capable de porter ses fruits. » Nous sommes la nation à qui a été donné le Royaume de Dieu, le christianisme?.


Ver online : Les Voies