Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Chacun de nous est son propre laboureur

Chacun de nous est son propre laboureur

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

Et Jésus lui dit: Nul qui a mis la main à la charrue et qui regarde en arrière, n’est propre pour le royaume de Dieu. (Luc 9:62)

Homélies sur saint Luc Fr. 68 (Lc, 9, 62)

Chacun de nous est son propre laboureur puisqu’il possède comme terre son âme, qu’il doit rajeunir en la labourant avec une charrue raisonnable et en y conduisant les boeufs qui travaillent à partir de l’Écriture parfaitement pure. Il rajeunira alors son âme vieillie à cause de beaucoup de paresse dans le passé et qui produit quantité de mal et d’oeuvres stériles ; une fois retranché tout cela avec la charrue du Verbe et après avoir laissé son âme en jachère, il sèmera en prenant dans l’enseignement divin des semences de la Loi, des Prophètes, de l’Évangile, ce qui a lieu quand on repasse l’Écriture en sa mémoire et qu’on essaye de la mettre en pratique. C’est pour cela que le Dieu de toutes choses dit également par la bouche de Jérémie : « Rajeunissez votre terre avec de nouveaux sillons et ne semez pas dans les épines. » Il ne suffit pas de recevoir une semence divine pour produire du fruit, mais il faut auparavant purifier entièrement son âme, la débarrasser de toute passion, des soucis concernant la vie terrestre et des plaisirs (c’est ce que représentent les épines). Aussi est-il dit : « Evite le mal et fais le bien. »


Ver online : Les Voies