Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > L’attention à soi-même.

L’attention à soi-même.

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

Hom. 3 (Sur ceci : Applique-toi à toi-même), 3. «Applique-toi à toi-même» ( Dt 15, 9 ), c’est-à-dire, ne t’applique ni à ce qui t’appartient, ni à ce qui t’entoure, mais à toi seul. Ce que nous sommes personnellement diffère de ce que nous possédons et de ce qui nous entoure. Nous sommes âme et esprit, en tant que nous avons été faits à l’image de notre Créateur. Notre corps nous appartient ainsi que les sens. Nous avons autour de nous la fortune, les métiers et tout ce qui sert à l’entretien de notre vie. Que dit l’Ecriture ? Ne donne pas tes soins à la chair, ne poursuis pas par tous les moyens ce qui lui fait du bien, la santé, la beauté, la jouissance des plaisirs et une longue vie. N’accorde pas ton admiration à la fortune, à la gloire et à la puissance. En donnant ton estime à tout ce qui sert à cette vie passagère, ne perds pas dans ces soucis le soin de ta vie principale, mais applique-toi à toi-même, c’est-à-dire à ton âme. Embellis-la. Prends soin d’elle, afin de la débarrasser par ton application des souillures que la perversité y introduit, de la purifier de toute tache du vice et de l’orner de la beauté et de l’éclat de la vertu. Examine-toi pour savoir qui tu es ; connais ta nature ; sache que ton corps est mortel, que ton âme est immortelle, que notre vie est double : la vie de la chair passe vite, celle de l’âme n’a pas de limites. « Applique-toi donc à toi-même. » Ne t’attarde pas aux biens mortels comme s’ils duraient toujours ; ne méprise pas les éternels comme s’ils passaient.


Ver online : Les Voies