Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > La timidité.

La timidité.

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

      

L’Echelle du paradis. — 21. La timidité est une disposition puérile dans une âme   sénile et éprise de vaine gloire. Elle est un manque de confiance, à la perspective de maux inattendus. La crainte est le sentiment anticipé du danger. Ou bien encore c’est un tremblement du cœur qui se trouble et s’émeut à propos de malheurs incertains : c’est la privation de la pleine assurance. L’âme orgueilleuse est esclave de la crainte, se fiant à elle-même et redoutant le moindre bruit des créatures et les ombres mêmes. Ceux qui pleurent leurs fautes et sont insensibles à tout le reste sont exempts de crainte ; mais ceux qui sont peureux tombent souvent dans un égarement d’esprit   ; et c’est bien mérité. Car il est juste que le Seigneur abandonne les orgueilleux, afin que ce soit une leçon pour nous autres et que nous ne nous élevions pas. Tous les timides sont portés à la vaine gloire ; mais tous ceux qui ne sont pas timides ne sont pas humbles, car les voleurs et les détrousseurs de cadavres n’ont guère l’habitude   d’être timides. Quand vous avez accoutumé d’avoir peur en quelques lieux, forcez-vous d’y aller la nuit. Si vous cédez tant soit peu, cette frayeur puérile et ridicule vieillira avec vous. Quand vous irez, armez-vous de la prière ; quand vous y serez arrivé, étendez les bras et au nom de Jésus fustigez vos ennemis ; car il n’est pas, au ciel et sur la terre, d’arme plus puissante. Et quand vous serez délivré de cette maladie, chantez votre libérateur ; car celui que vous aurez remercié vous protégera toujours.


Ver online : Les Voies