Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > La crainte et l’amour.

La crainte et l’amour.

segunda-feira 18 de outubro de 2021

Doctrines — 4, 2. Il y a trois dispositions?, comme dit? saint Grégoire, où nous pouvons plaire à Dieu?. Ou bien nous lui plaisons en craignant le châtiment, et nous sommes dans la condition d’esclave? ; ou bien, recherchant les avantages de la récompense, nous observons les commandements en raison? de notre propre avantage, et en cela nous ressemblons aux mercenaires ; ou bien nous faisons le bien? pour lui-même, et nous sommes dans la condition de fils. Le fils, parvenu à l’âge? de raison, fait la volonté de son père non pas parce qu’il craint le châtiment, ni pour en recevoir une récompense, mais par? amour? pour lui, parce qu’il garde proprement à son égard l’amour et le respect? qu’on a pour un père, et il est convaincu? que tout ce qui est à son père est aussi à lui. Celui-là mérite? de s’entendre dire : Tu n’es plus esclave, mais fils et héritier de Dieu par le Christ  . Celui-là, comme nous avons dit, ne craint plus Dieu de cette crainte des commençants, mais il aime, ainsi que le dit saint Antoine : Pour moi?, je ne crains plus Dieu.


Ver online : Les Voies