Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > L’ignorance mystique de Dieu surpasse toute science.

L’ignorance mystique de Dieu surpasse toute science.

segunda-feira 18 de outubro de 2021

Lettres — 1 ( à Caius, moine ). Les ténèbres se dissipent devant la lumière?, surtout devant une abondante lumière ; l’ignorance? se corrige par? les connaissances, surtout par d’amples connaissances. Considérant l’ignorance mystique? non pas comme une privation, mais comme une supériorité de science?, tu peux dire en toute vérité? que l’ignorance par rapport à Dieu? échappe à qui possède la lumière réelle et la connaissance? des êtres, et que cette sublime? ténèbre est inaccessible à toute lumière et éclipse toute science. S’il advient que, voyant Dieu, on comprenne ce qu’on voit, c’est qu’on n’a pas vu Dieu lui-même?, mais quelqu’une de ces choses? connaissables qui lui doivent l’être. Pour lui, supérieur? à tout entendement, à toute existence?, il subsiste suréminemment, et il est connu d’une manière transcendante, par cela même qu’il ne subsiste pas et qu’on ne le connaît pas. Et cette absolue et heureuse ignorance constitue précisément la science de Celui qui surpasse tous les objets? connaissables.


Ver online : Les Voies