Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > La mentalité du vrai gnostique

La mentalité du vrai gnostique

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

    

Stromates, 208/II

6,9,71,4. Il n’est jamais au milieu des dangers ; il ne trouve rien de redoutable dans les choses de cette vie, et rien ne peut le détourner de l’amour de Dieu   ; il n’a pas besoin de confiance, car il ne tombe pas dans la tristesse, persuadé que tout ce qui arrive est bien ; il ne s’irrite pas, car il n’y a rien qui l’excite à la colère ; il aime toujours Dieu, vers qui seul il est tout entier tourné, et à cause de cela il ne hait aucune des créatures de Dieu.

5. Il n’envie rien, car rien ne lui manque à lui qui est bon et beau, à la ressemblance divine, il n’aime rien ni personne d’un amour commun, mais il chérit son Créateur par le moyen des créatures.

72, 1. Il n’est pas exposé au désir ou à l’appétit; il n’a besoin d’aucun des biens de l’âme  , car il est déjà uni par l’amour à l’ami, à qui il appartient selon son libre choix ; et s’approchant de plus en plus de lui par l’habitude   de l’ascèse, il est heureux du superflu des biens. De sorte qu’à cause d’eux il s’efforce de ressembler au Maître dans l’«apathie».


Ver online : Les Voies