Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Ruysbroeck : LA VIE CONTEMPLATIVE

DES SEPT DEGRÉS DE L’AMOUR

Ruysbroeck : LA VIE CONTEMPLATIVE

DU SIXIÈME DEGRÉ DE L’AMOUR - CHAPITRE XIII

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

      

Trois propriétés de l’âme   contemplative.

Montons enfin au sixième degré : c’est la claire et lucide contemplation ou vision, la pureté de l’esprit   et le dépouillement de l’âme, qui sont les trois propriétés de l’âme contemplative, qui découlent de la source de vie, où nous sommes unis à Dieu  , au-dessus de la raison et de tous les exercices de l’amour. Quiconque désire en faire l’expérience, doit nécessairement offrir à Dieu toutes ses vertus et toutes ses bonnes œuvres, s’offrir et se résigner à la libre puissance de Dieu, même sans la considération d’aucune récompense, au-dessus de toute chose ; et il faut qu’il procède sans cesse dans l’ardente vénération de Dieu sans vue rétrospective.


Ver online : Les Voies