Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Ruysbroeck : LE PRÉMIER AVÉNEMENT LEQUEL SE FAIT DANS LE CŒUR

L’ORNEMENT DES NOCES SPIRITUELLES

Ruysbroeck : LE PRÉMIER AVÉNEMENT LEQUEL SE FAIT DANS LE CŒUR

PREMIER MODE (Livre II, 8-13, 16)

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

CHAPITRE XIV - D’UNE DOUBLE PEINE QUI NAÎT DE LA GRATITUDE INTIME.

La gratitude et la louange intimes engendrent une double souffrance de cœur et peine affective. La première est de voir que l’on est impuissant à remercier, à louer, à honorer et à servir Dieu, comme il faudrait. La seconde, c’est que l’on ne grandit pas comme on le voudrait en charité, en vertu, en fidélité, en perfection de vie, de manière à donner à Dieu dignes actions de grâces, louanges et service. Telle est la seconde peine, et toutes deux sont à la fois la racine et le fruit, le principe et le terme de toute vertu intérieure.

Souffrir ainsi intérieurement et sentir avec peine son impuissance à pratiquer les vertus et à louer Dieu, c’est l’ouvre la plus haute et l’achèvement du premier mode des exercices intérieurs .


Ver online : Les Voies