Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Origène: Extraits sur le Christ

Traité des Principes

Origène: Extraits sur le Christ

Références au Christ dans le Traité des Principes

segunda-feira 18 de outubro de 2021

...Préface : La Vérité est le Christ   Tous ceux qui croient en toute certitude? que la grâce et la vérité sont venues par? Jésus-Christ  , qui savent que le Christ   est la Vérité puisqu’il a dit? lui-même : Je suis? la Vérité, ne reçoivent pas d’ailleurs que des paroles mêmes et de la doctrine du Christ   la connaissance? qui invite les hommes? à une vie? bonne et bienheureuse. ... Traité des Principes?: Préface

...Par paroles du Christ  , nous n’entendons pas seulement ce qu’il a enseigné quand il s’est fait homme et quand il a vécu dans la chair : car auparavant le Christ  , Parole de Dieu?, se trouvait déjà en Moïse et dans les prophètes. ... Traité des Principes: Préface

...En effet, sans la Parole de Dieu, comment auraient-ils pu prophétiser au sujet? du Christ   ? Il ne serait pas difficile de prouver cela en montrant à partir des divines Écritures comment Moïse et les prophètes ont parlé, ou ont accompli tout ce qu’ils ont fait, parce qu’ils étaient remplis de l’Esprit? du Christ   : mais notre propos est de traiter le sujet présent avec toute la brièveté possible. ... Traité des Principes: Préface

...C’est pourquoi il suffira, je pense, d’utiliser seulement ce témoignage de Paul dans la lettre qu’il écrivit aux Hébreux : A cause? de sa foi Moïse, devenu grand, refusa d’être dit le fils de la fille de Pharaon, préférant souffrir? avec le peuple de Dieu que jouir quelque temps de la volupté du péché, estimant qu’il y a plus de richesse dans les outrages subis par le Christ   que dans les trésors des Égyptiens. ... Traité des Principes: Préface

...Et Paul indique en ces termes que Jésus a parlé en ses apôtres, même après son assomption dans le ciel? : Cherchez-vous une preuve de celui qui parle en moi?, le Christ   ? Puisque beaucoup de ceux qui professent la foi au Christ   sont en désaccord, non seulement sur des questions de peu et de très peu de valeur?, mais sur des points de grande et de très grande importance, Dieu, le Seigneur   Jésus-Christ   lui-même, le Saint Esprit, et non seulement là-dessus, mais à propos des autres êtres, qui sont créés, c’est-à-dire des Dominations et des Puissances? saintes, il paraît donc nécessaire sur chacun de ces points de définir? ce qui est certain et d’exposer clairement la règle de foi, avant de tourner ailleurs notre recherche. ... Traité des Principes: Préface

...En effet, alors que beaucoup de Grecs? et de barbares promettaient la vérité, nous avons renoncé à la chercher chez ceux qui la présentaient dans des opinions? fausses, lorsque nous avons cru que le Christ   est le Fils de Dieu et que nous nous sommes persuadés que c’est de lui que nous devons l’apprendre : maintenant, de même, puisqu’il y en a beaucoup qui croient avoir les sentiments? du Christ  , alors que certains pensent différemment des autres, on doit garder la prédication ecclésiastique, transmise à partir des apôtres par ordre? de succession et conservée dans les Églises jusqu’à présent; et seule doit être crue la vérité qui n’est pas en désaccord avec la tradition? ecclésiastique et apostolique. ... Traité des Principes: Préface

...Il faut en effet savoir? que les saints apôtres, lorsqu’ils ont prêché la foi au Christ  , ont transmis très clairement à tous les croyants, même à ceux qui semblaient trop paresseux pour s’adonner à la recherche de la science? divine?, tout ce qu’ils ont jugé nécessaire. ... Traité des Principes: Préface

...Cet Esprit a inspiré tous les saints prophètes et apôtres : les anciens n’avaient pas un autre Esprit que ceux qui ont été inspirés à la venue du Christ  . ... Traité des Principes: Préface

...En fait, dans ce petit livre?, démon incorporel signifie que l’état ou l’aspect extérieur du corps? démoniaque, quel qu’il soit, n’est pas semblable à notre corps que voici plus épais et visible ; mais c’est selon la signification qu’a voulue l’auteur de cet écrit qu’il faut comprendre ce qu’il dit, c’est-à-dire que le Christ   n’a pas un corps semblable à celui des démons - ce dernier est par nature? quelque chose? de subtil, comme un souffle léger, et pour cela la plupart le pensent et le disent incorporel -, mais que le Christ   a un corps solide et palpable. ... Traité des Principes: Préface

...On se posera les mêmes questions au sujet du Christ   et du Saint Esprit, et même de toute âme et de toute nature raisonnable. ... Traité des Principes: Préface

...Premier traité: « Sur le Père, le Fils (le Christ  ) et l’Esprit Saint» Première section: De Dieu (I, 1  ) Je sais que certains essaieront de dire que Dieu est un corps, et même en invoquant les Écritures, car ils lisent chez Moïse : Notre Dieu est un feu? qui consume, et dans l’évangile de Jean : Dieu est souffle (esprit) et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit (souffle) et en vérité. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier? traité (I, 1  -4):

...Mais l’Apôtre ne parle-t-il pas de même lorsqu’il dit du Christ   : Il est l’image? du Dieu invisible, le premier-né de toute créature. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Première section

...Ayant ainsi compris la nature de Dieu, d’une manière bien inférieure à ce qu’il faudrait, à cause de l’infirmité de l’intelligence? humaine, voyons maintenant ce que veut dire le nom de Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Première section

...Seconde section: Du Christ   (I, 2  ) Il faut d’abord savoir qu’autre est dans le Christ   la nature divine, le Fils unique du Père, et autre la nature humaine qu’il a assumée dans les derniers temps pour l’économie (de la rédemption). ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Seconde section: Du Christ   (I, 2  ) Il faut d’abord savoir qu’autre est dans le Christ   la nature divine, le Fils unique du Père, et autre la nature humaine qu’il a assumée dans les derniers temps pour l’économie (de la rédemption). ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...En effet l’apôtre Paul dit encore : Le Christ  , Puissance de Dieu et Sagesse de Dieu. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Ne pensons pas cependant qu’en appelant le Christ   Sagesse de Dieu nous le traitons comme un être sans substance? : comme si, pour prendre un exemple?, nous n’en faisions pas un être animé sage?, mais une sorte? de chose qui rendrait sage, en se présentant et en pénétrant dans les intelligences de ceux qui sont devenus capables de recevoir les facultés et la compréhension qu’elle donne. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Dès qu’il est lui-même compris, le Père est en conséquence compris lui aussi, selon ce que le Christ   a dit : Qui m’a vu a vu aussi le Père. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Mais puisque nous avons cité la parole de Paul disant du Christ   qu’il est le rayonnement de la gloire de Dieu et la figure et expression de sa substance, voyons ce qu’il faut en penser?. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Et selon cette parole de l’Apôtre : Le Christ  , Puissance de Dieu, il ne faut pas seulement l’appeler le souffle de la puissance de Dieu, mais la Puissance procédant de la puissance. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Par la Sagesse, le Christ  , Dieu possède la domination de toutes choses?, non seulement par son autorité de dominateur, mais encore par la soumission spontanée de ses sujets. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Celui qui viendra peut-il être un autre que le Christ   ? De même que personne? ne doit se choquer, puisque le Père est Dieu, de ce que le Sauveur aussi soit Dieu ; de même, puisque le Père est dit tout-puissant, personne ne doit se choquer de ce que le Fils de Dieu soit dit tout-puissant. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Si vraiment tout ce qui est du Père est du Christ  , parmi ce qu’est le Père se trouve aussi la toute-puissance? : sans aucun doute? le Fils unique lui-même doit être tout-puissant pour que tout ce qu’a le Père, le Fils l’ait pareillement. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...C’est pourquoi il ne faut pas prendre comme une sorte de blasphème la phrase? : Personne n’est bon si ce n’est un seul, Dieu le Père, comme si on y voyait une négation de la bonté du Christ   ou de l’Esprit Saint : mais, comme on l’a dit plus haut, il faut placer dans le Père la bonté dans son principe ; le Fils qui en naît ou l’Esprit Saint qui en procède reproduisent en eux, sans aucun doute, la nature de cette bonté qui est dans la source d’où le Fils est né et d’où l’Esprit Saint procède. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Seconde section

...Mais nous, faisant foi à sa doctrine que nous tenons avec certitude pour divinement inspirée, nous croyons qu’il n’est possible de parler du Fils de Dieu d’une manière plus éminente et plus divine et d’en donner la connaissance aux hommes que par le moyen de son Écriture, inspirée par l’Esprit Saint, c’est-à-dire de l’Évangile et des écrits apostoliques, de la loi? et des prophètes, comme le Christ   lui-même l’a affirmé. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Quant à l’être substantiel qu’est l’Esprit Saint, personne n’a pu en avoir le moindre soupçon, si ce n’est ceux qui connaissent la loi et les prophètes ou qui professent la foi dans le Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Et quant au Fils de Dieu, bien que personne ne connaisse le Fils si ce n’est le Père, l’intelligence humaine apprend cependant des divines Écritures ce qu’il faut penser de lui : il ne s’agit pas alors seulement du Nouveau Testament, mais encore de l’Ancien, en rapportant de façon figurée au Christ   les actions? des saints, qui nous font connaître la nature divine et aussi la nature humaine qu’il a assumée. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...D’abondants témoignages du Nouveau Testament nous l’enseignent, lorsqu’il rapporte que l’Esprit Saint descendit sur le Christ   et lorsque le Sauveur souffla sur les apôtres après la Résurrection en leur disant : Recevez l’Esprit Saint. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Nous pensons qu’il faut de même appliquer au Christ   et à l’Esprit Saint ce qui est dit dans le cantique d’Habacuc : Au milieu? des deux vivants - ou des deux vies -, lu seras connu. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Je pense que l’action du Saint Esprit ne s’exerce que sur ceux qui se tournent vers le mieux et marchent dans les voies du Christ   Jésus, c’est-à-dire sur ceux qui agissent bien et demeurent en Dieu. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Puisque l’action du Père et du Fils s’exerce sur les saints et les pécheurs, elle se manifeste en ce que tous les êtres raisonnables participent à la Parole de Dieu, c’est-à-dire à la Raison?, et pour cela portent? en eux comme des semences de la Sagesse et de la Justice?, ce qu’est le Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...L’apôtre Paul montre, certes, que tous ont la participation? au Christ   quand il dit : Ne dis pas dans ton coeur : Qui montera dans le ciel, c’est-à-dire pour en faire? descendre? le Christ   ? Ou: Qui descendra dans l’abîme, c’est-à-dire pour rappeler? le Christ   des morts? ? Mais que dit l’Écriture: La Parole est tout près de toi, dans ta bouche et dans ton coeur. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Par là il signifie que le Christ   est dans le coeur de tous, en tant que Parole ou Raison, dont la participation fait les êtres raisonnables. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Il y a encore une autre grâce de l’Esprit Saint attribuée à ceux qui en sont dignes, par le ministère du Christ  , par l’opération du Père, d’après le mérite? de ceux qui en sont faits capables. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Dieu le Père donne à tous les êtres l’existence?, mais la participation du Christ   selon qu’il est Parole - ou Raison - les rend raisonnables. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Puisqu’ils ont reçu d’abord de Dieu le Père l’être, ensuite de la Parole la rationalité, en troisième lieu? du Saint Esprit la sainteté, ils deviennent en revanche capables de recevoir le Christ   en tant qu’il est la Justice de Dieu, ceux qui ont été déjà auparavant sanctifiés par l’Esprit Saint; et ceux qui ont mérité de parvenir à ce degré par la sanctification reçue de l’Esprit Saint, obtiennent néanmoins le don de sagesse par la vertu de l’action de l’Esprit de Dieu. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Par là, l’action du Père qui donne l’existence à tous apparaît plus brillante et plus magnifique, lorsque chacun, en participant au Christ   en tant que Sagesse, Connaissance et Sanctification, se perfectionne et monte dans son progrès à des degrés supérieurs. ... Traité des Principes: LIVRE I: Premier traité (I, 1  -4): Troisième section

...Mais s’il paraît absurde? de penser ainsi des puissances mauvaises et contraires - il est certainement absurde d’attribuer nécessairement au Créateur la cause de leur malice sans mettre en cause le propos de leur libre arbitre -, ne sommes-nous par forcés de reconnaître la même chose des vertus bonnes et saintes, c’est-à-dire que le bien? n’est pas en eux quelque chose de substantiel, privilège?, nous l’avons montré avec évidence, du Christ   et de l’Esprit Saint seuls, et assurément, sans aucun doute, du Père. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Nous pensons que la bonté de Dieu rassemblera par son Christ   toute la création dans une fin unique, après avoir réduit et soumis même les ennemis. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Si le sens? de cette parole prophétique nous semble peu clair, écoutons l’apôtre Paul qui dit plus ouvertement : Il faut que le Christ   règne, jusqu’à ce qu’il ait placé tous ses ennemis sous ses pieds. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Quelle est donc cette soumission par laquelle toutes choses doivent être soumises au Christ   ? A mon avis il s’agit de cette même soumission par laquelle nous souhaitons lui être soumis, par laquelle lui sont soumis les apôtres et tous les saints qui ont suivi le Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Ce mot? de soumission, de soumission au Christ  , exprime pour les soumis le salut qui vient du Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Nous voyons ce qu’est la fin, lorsque tous les ennemis seront soumis au Christ  , lorsque le dernier ennemi sera détruit, la mort, et lorsque la royauté sera transmise à Dieu le Père par le Christ   à qui tout a été soumis : à partir de cette fin, dis-je, examinons les commencements des choses. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Comme cette fin unique est celle de nombreux êtres, ainsi à partir d’un commencement? unique, il y a beaucoup de différences et de variétés qui de nouveau, par la bonté de Dieu, la soumission du Christ   et l’unité de l’Esprit Saint, sont ramenées à une seule fin semblable au début. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Il s’agit de tous ceux qui, fléchissant le genou devant Jésus, donnent par là témoignage de leur soumission, parmi les êtres célestes, terrestres et infernaux : ces trois catégories désignent tout l’univers?, c’est-à-dire ceux qui, à partir d’un commencement unique, se comportant de façon variée chacun de son propre mouvement?, ont été répartis en divers ordres selon leur mérite ; car la bonté n’était pas en eux de façon substantielle, comme en Dieu, dans son Christ   et dans le Saint Esprit. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...L’apôtre Paul lui aussi le confirme : Jusqu’à ce que nous parvenions tous à l’unité de la foi pour former l’homme parfait, dans la mesure? de la pleine maturité du Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...Comment les choses se passeront, seul Dieu le sait avec certitude, et ceux qui sont ses amis? par le Christ   et par l’Esprit Saint. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Première section

...En effet tout a été fait par Dieu par le moyen du Christ  , comme Jean l’enseigne dans son évangile de la manière la plus générale : Dans le Principe était la Parole et la Parole était auprès de Dieu et la Parole était Dieu. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Décrivant tout ce qui a été fait suivant les espèces, les nombres et les ordres, l’apôtre Paul s’exprime ainsi pour montrer que tout a été fait par le moyen du Christ   : Et tout a été créé en lui, ce qui est au ciel et ce qui est sur la terre, le visible et l’invisible, que ce soit les Trônes, les Dominations, les Principautés et les Puissances, tout a été créé par son intermédiaire et en lui, et il est lui-même avant tous, il est lui-même la tête. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Il affirme donc clairement que tout a été fait et créé dans le Christ   et par le moyen du Christ  , que ce soit le visible qui est le corporel, que ce soit l’invisible, c’est-à-dire à mon avis les puissances incorporelles et substantielles. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Voyons si cette autre parole de Paul ne peut pas s’appliquer à ceux qui, contre leur gré, mais selon la volonté de celui qui les a soumis et dans l’espoir des promesses, ont été soumis à la vanité : Je souhaiterais ma dissolution - ou : mon retour? - pour être avec le Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Je pense que le soleil? pourrait dire de même : Je souhaiterais ma dissolution (ou : mon retour) pour être avec le Christ  , car c’est de beaucoup préférable. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Lorsque le Christ   aura? transmis le royaume au Dieu son Père, alors tous ces êtres animés, devenus d’abord le royaume du Christ  , seront transmis ensuite avec tout le royaume au Père pour qu’il règne sur eux : et comme Dieu sera tout en tous et que les astres font partie de tous, Dieu sera en eux comme en tous. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Mais on sait que Paul a commis bien des attentats contre la religion?, puisqu’il a persécuté l’Église de Dieu, et que Pierre? a péché très gravement lorsque, sur la question? d’une servante qui gardait la porte?, il a répondu avec serment qu’il ignorait qui était le Christ  . ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Il n’y a donc pas de nature incapable de recevoir le bien ou le mal?, si ce n’est celle de Dieu, source de tous les biens?, et celle du Christ   : il est en effet Sagesse, et la sagesse ne peut en aucune façon recevoir la sottise ; il est aussi Justice, et jamais assurément la justice n’acquerra l’injustice ; il est Parole ou Raison, une raison qui ne peut jamais devenir déraisonnable; mais il est aussi Lumière, et certainement les ténèbres ne peuvent saisir la lumière. ... Traité des Principes: LIVRE I: Second traité (I, 5  -8): Deuxième section

...Ne nous étonnons pas si nous appelons vêtement du corps l’âme parfaite, qui est nommée ici incorruption à cause de la Parole et Sagesse de Dieu : en effet celui-là même qui est le Seigneur   et le créateur de l’âme, le Christ   Jésus, est dit un vêtement pour les saints, selon ces paroles de l’Apôtre : Révélez-vous du Seigneur Jésus-Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde? et ses causes

...Comme le Christ   est un vêtement pour l’âme, de même par une raison d’ordre intelligible? l’âme est appelée vêtement du corps. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Dire : Il faut que ce qui est corruptible revête l’incorruption, équivaut à ceci : il faut que cette nature corruptible du corps reçoive le vêtement de l’incorruption, c’est-à-dire l’âme qui a en elle l’incorruption, parce que, assurément, elle a revêtu le Christ  , Sagesse et Parole de Dieu. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Si cela est accept?é et s’il est dit que tous seront soumis au Christ  , il faut que cette assertion soit appliquée à tous ceux à qui s’étend la soumission au Christ  , parce que tous ceux qui sont soumis au Christ   seront aussi soumis à la fin à Dieu le Père, à qui, selon l’Écriture, le Christ   transmettra le royaume, et il paraît ainsi que cessera alors l’usage des corps. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Le saint Apôtre enseigne que le Christ   n’a pas souffert dans le siècle qui a précédé celui-ci, ni même dans celui qui a existé avant le siècle précédent, et je ne sais si je pourrais énumérer tous les siècles antérieurs dans lesquels il n’a pas souffert. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Il est dit qu’on pense pouvoir mener une vie incorporelle quand tout aura été soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu le Père, lorsque Dieu sera tout en tous ; ou bien cependant que lorsque tout sera soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu, avec qui les natures raisonnables formeront un seul esprit, puisqu’elles sont des esprits, la substance corporelle elle-même associée à des esprits excellents et très purs brillera, changée dans un état éthéré selon la qualité ou les mérites de ceux qui l’assument, d’après cette parole de l’Apôtre : Nous aussi nous serons changés ; ou encore que, lorsque la condition des choses qui se voient aura passé, toute corruptibilité ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Il est dit qu’on pense pouvoir mener une vie incorporelle quand tout aura été soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu le Père, lorsque Dieu sera tout en tous ; ou bien cependant que lorsque tout sera soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu, avec qui les natures raisonnables formeront un seul esprit, puisqu’elles sont des esprits, la substance corporelle elle-même associée à des esprits excellents et très purs brillera, changée dans un état éthéré selon la qualité ou les mérites de ceux qui l’assument, d’après cette parole de l’Apôtre : Nous aussi nous serons changés ; ou encore que, lorsque la condition des choses qui se voient aura passé, toute corruptibilité ayant été rejetée et ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Il est dit qu’on pense pouvoir mener une vie incorporelle quand tout aura été soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu le Père, lorsque Dieu sera tout en tous ; ou bien cependant que lorsque tout sera soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu, avec qui les natures raisonnables formeront un seul esprit, puisqu’elles sont des esprits, la substance corporelle elle-même associée à des esprits excellents et très purs brillera, changée dans un état éthéré selon la qualité ou les mérites de ceux qui l’assument, d’après cette parole de l’Apôtre : Nous aussi nous serons changés ; ou encore que, lorsque la condition des choses qui se voient aura passé, toute corruptibilité ayant été rejetée et purifiée et tout l’état de ce monde, où l’on dit que se trouvent les sphères des planètes, ayant ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...Il est dit qu’on pense pouvoir mener une vie incorporelle quand tout aura été soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu le Père, lorsque Dieu sera tout en tous ; ou bien cependant que lorsque tout sera soumis au Christ   et par le Christ   à Dieu, avec qui les natures raisonnables formeront un seul esprit, puisqu’elles sont des esprits, la substance corporelle elle-même associée à des esprits excellents et très purs brillera, changée dans un état éthéré selon la qualité ou les mérites de ceux qui l’assument, d’après cette parole de l’Apôtre : Nous aussi nous serons changés ; ou encore que, lorsque la condition des choses qui se voient aura passé, toute corruptibilité ayant été rejetée et purifiée et tout l’état de ce monde, où l’on dit que se trouvent les sphères des planètes, ayant été dépassé et transcendé ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 1  -3): Le commencement de ce monde et ses causes

...En bonne logique, on conclut que celui qui a envoyé les prophètes a lui-même prédit ce qu’il fallait prédire du Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Première section

...Si vraiment il ne l’ignore pas, mais s’il trompe en disant qu’il n’y a pas d’autre Dieu que lui, c’est une absurdité encore plus grande de voir? le Christ   reconnaître pour Père un menteur. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Première section

...Si la loi et les prophètes sont l’oeuvre du créateur, à ce que disent les hérétiques, c’est-à-dire d’un autre Dieu que celui qu’ils présentent comme le Dieu bon, comment concilier avec cela ce que le Christ   ajoute, que la loi et les prophètes dépendent de ces deux commandements ? Comment ce qui est étranger et éloigné de Dieu dépendra-t-il de Dieu ? Lorsque Paul déclare : Je rends grâce à mon Dieu que je sers comme l’ont fait mes ancêtres avec une conscience? pure?, il montre clairement qu’il n’est pas venu au Christ   pour aller à un Dieu nouveau. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Première section

...Par là, Paul montre avec évidence que le Dieu qui donne la loi a dit pour nous, c’est-à-dire pour ses apôtres : Tu ne musèleras pas le boeuf qui foule l’aire?, car il ne se souciait pas des boeufs, mais des apôtres qui prêchaient l’évangile du Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Première section

...Bien plus, le Dieu Père du Christ   est vu selon l’Écriture puisque : qui a vu le Fils a vu aussi le Père. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Première section

...S’il est vraiment nécessaire de comprendre ce passage du Dieu bon, c’est-à-dire du Christ   ou de son Père, qu’a-t-il fait d’autre que ce qu’ils objectent au Dieu juste; bien plus, que reprochent-ils d’autre au Dieu de la loi que ce qu’a fait celui-là, qui, après avoir invité cet homme, par l’intermédiaire des serviteurs qu’il avait envoyés appeler les bons et les méchants, ordonne, à cause de vêtements trop sales, de lui lier les mains et les pieds et de le précipiter dans les ténèbres extérieures ? Ces témoignages, couverts de l’autorité des Écritures, doivent suffire à réfuter ce que les hérétiques objectent d’ordinaire. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Deuxième section

...Il ne lisent pas ce qui est écrit de l’espérance de ceux qui ont péri par le déluge, espérance dont Pierre dit dans sa Première Épître : Le Christ   est mort selon la chair, mais a été vivifié selon l’esprit. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Deuxième section

...Ils disent qu’il y a là le vocable propre au Père du Christ  , différent du Dieu créateur de l’univers, qu’on n’a jamais appelé bon. ... Traité des Principes: Livre II: Premier traité (II, 4  -5): Deuxième section

...Nous voyons en effet ce que les Écritures saintes nous rapportent de sa grandeur?, qu’il est appelé Image du Dieu invisible et premier-né de toute créature, que, en lui, toutes choses ont été créées, visibles et invisibles, Trônes, Dominations, Principautés, Puissances: tout a été créé par lui et en lui; il est lui-même avant toutes choses et tout subsiste en lui, qui est la Tête de tous, étant le seul à avoir pour Tête Dieu le Père selon ce qui est écrit : La Tête du Christ   est Dieu. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...C’est pourquoi, à bon droit, parce qu’elle était tout entière dans le Fils de Dieu ou qu’elle contenait tout entier en elle le Fils de Dieu, elle est appelée elle-même, avec la chair qu’elle a assumée, Fils de Dieu et Puissance de Dieu, Christ   et Sagesse de Dieu ; et réciproquement, le Fils de Dieu par qui tout a été créé est nommé Jésus-Christ   et Fils de l’homme. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...A cause du mérite de son amour? elle est ointe de l’huile de joie?, c’est-à-dire l’âme avec la Parole de Dieu devient le Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Haïr l’iniquité revient à ce que l’Écriture dit du Christ   : Il n’a pas commis de péché et on n’a pas trouvé de ruse dans sa bouche, et : Il a été éprouvé en tout de manière semblable sans péché. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Si cela paraît difficile à quelqu’un, alors que nous avons montré plus haut qu’il y a dans le Christ   une âme raisonnable et que nous avons répété fréquemment dans toutes nos discussions que la nature des âmes est tout à fait capable de recevoir le bien et le mal, nous résoudrons cette difficulté de la façon suivante. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Mais puisque choisir? le bien ou le mal est au pouvoir de tous, cette âme, celle du Christ  , a si bien choisi d’aimer la justice que, par suite de l’immensité de son amour, elle a adhéré à elle de manière inconvertible et inséparable : ainsi la fermeté de son propos, l’immensité de son affection? et la chaleur inextinguible de son amour ont retranché tout désir de changement et de retournement, de telle sorte que ce qui se trouvait dans la volonté s’est transform?é en nature par suite d’une longue habitude? : tel fut le cas, il faut le croire, de l’âme humaine et raisonnable du Christ   qui n’a eu aucune pensée ni aucune ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...au pouvoir de tous, cette âme, celle du Christ  , a si bien choisi d’aimer la justice que, par suite de l’immensité de son amour, elle a adhéré à elle de manière inconvertible et inséparable : ainsi la fermeté de son propos, l’immensité de son affection et la chaleur inextinguible de son amour ont retranché tout désir de changement et de retournement, de telle sorte que ce qui se trouvait dans la volonté s’est transformé en nature par suite d’une longue habitude : tel fut le cas, il faut le croire, de l’âme humaine et raisonnable du Christ   qui n’a eu aucune pensée ni aucune possibilité de péché. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Autre est l’odeur du parfum, autre sa substance ; ainsi autre est le Christ  , autres ses participants. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...De même que le vase qui contient la substance du parfum ne peut en aucune façon recevoir de mauvaise senteur, mais que ceux qui participent à son odeur, s’ils s’en écartent un peu trop, sont susceptibles d’être atteints par les senteurs fétides ; de même le Christ  , qui est le vase lui-même où se trouve la substance du parfum, ne pouvait recevoir l’odeur opposée, mais ses participants, dans la mesure où ils se tiendront proches? du vase, participeront à l’odeur et pourront la contenir. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Je pense, certes, que c’est en comprenant quelle est dans le Christ   la nature de la Sagesse de Dieu et quelle est aussi celle qu’il avait assumée pour le salut du monde que le prophète Jérémie a écrit : L’esprit (le souffle) de notre face, le Christ   Seigneur, dont nous avons dit : à son ombre? nous vivrons parmi les nations. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...L’ombre de notre corps est inséparable de notre corps, elle reçoit et reproduit sans déviation les mouvements et les gestes du corps : c’est pourquoi, je pense, pour désigner ainsi les actions et mouvements de cette âme qui adhérait au Christ   sans séparation possible et faisait tout en suivant son impulsion et sa volonté, le prophète l’a appelée ombre du Christ   Seigneur sous laquelle nous avons à vivre parmi les nations. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...En disant : Souviens-toi de mon opprobre, Seigneur, de l’opprobre qu’ils m’ont fait à la place de ton Christ  , David   me semble exprimer la même chose. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Paul pense-t-il différemment lorsqu’il dit : Noire vie est cachée avec le Christ   en Dieu! Et ailleurs : Cherchez-vous une preuve de celui qui parle en moi, le Christ  ! Et maintenant il dit que le Christ   est caché en Dieu. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Si le sens de cela n’indique pas autre chose que ce qui est signifié chez le prophète par l’ombre du Christ  , comme nous l’avons dit plus haut, il dépasse peut-être la compréhension de l’intelligence humaine. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Et ailleurs il est dit : Notre vie sur terre n’est-elle pas une ombre! Si donc la loi donnée sur terre est ombre, si toute notre vie qui se passe sur terre est ombre, et si nous vivrons parmi les nations à l’ombre du Christ  , il faut voir si la vérité de toutes ces ombres ne sera pas connue dans la grande révélation, lorsque tous les saints mériteront de contempler la gloire de Dieu, les causes et la vérité des choses, non plus à travers un miroir, en énigme, mais face à face. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Ayant déjà reçu par l’Esprit Saint un gage de cette vérité, l’Apôtre disait : Même si nous avons jamais connu le Christ   selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi. ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

...Voici ce qui s’est maintenant présenté, à notre esprit en traitant de questions si difficiles, de l’incarnation et de la divinité du Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Deuxième traité (II, 6  ): Deuxième section

était en Moïse et dans les autres? prophètes et dans les saints apôtres Après les exposés que nous avons faits au début du livre sur le Père, le Fils et le Saint Esprit, selon que le demandait le sujet, il nous a paru bon de revenir sur ces points et de montrer que le même Dieu est le créateur et artisan? du monde et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ  , c’est-à-dire que le Dieu de la loi et des prophètes et celui des l’Évangiles sont un seul et même Dieu ; ensuite il a fallu indiquer au sujet du Christ   que celui qui avait été désigné plus haut comme la Parole et la Sagesse de Dieu a été fait dans la suite comme un homme ; il nous reste à revenir, le plus brièvement possible, sur le Saint Esprit. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 7  ): Section unique

...De même qu’il y a un seul et même Dieu et un seul et même Christ  , de même il y a un seul et même Saint Esprit qui fut aussi bien chez les prophètes que chez les apôtres, chez ceux qui ont cru en Dieu avant la venue du Christ   et chez ceux qui par le Christ   ont pris refuge en Dieu. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 7  ): Section unique

...Je vois cependant que la principale descente du Saint Esprit sur les hommes s’est produite, selon l’Écriture, plutôt après l’ascension? du Christ   au ciel qu’avant la venue de ce dernier. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 7  ): Section unique

...Il y a de nombreuses manières de comprendre le Christ  , car, bien qu’il soit, certes, la Sagesse, il n’opère pas ni n’accomplit en tous les effets de la Sagesse, mais seulement en ceux qui s’adonnent en lui à la sagesse ; s’il est appelé médecin, il n’agit pas envers tous comme médecin, mais seulement envers ceux qui, ayant compris qu’ils sont malades, se réfugient dans sa miséricorde pour obtenir la santé. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 7  ): Section unique

...Mais, sans remarquer ces distinctions et ces différences, certains, entendant qu’il est nommé Paraclet dans l’Évangile, ne réfléchissant pas à l’activité et au rôle qui le font appeler Paraclet, l’ont comparé à je ne sais quels esprits vils et ont tenté de troubler par là les Églises du Christ  , au point? d’engendrer des dissensions non négligeables parmi les frères. ... Traité des Principes: Livre II: Troisième traité (II, 7  ): Section unique

...Et dans le Psaume 21 il est dit du Christ   - car il est certain que ce psaume est composé comme prononcé par lui d’après le témoignage de l’Évangile - : Toi, Seigneur, n’éloigne pas ton secours, veille à ma défense, arrache à l’épée mon âme et au pouvoir du chien mon unique. ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Première section

...Et nombreux sont les témoignages sur l’âme du Christ   incarné. ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Première section

...Mais à propos de l’âme du Christ  , la nature de l’incarnation, quand on la considère, supprime tout problème. ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Première section

...A propos de l’âme du Christ  , il n’y a pas de doute. ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Première section

...Il est dit que tout ce qui a été fait l’a été par le Christ   et dans le Christ  , comme l’apôtre Paul l’affirme très clairement : Car en lui et par lui tout a été créé, ce qui est au ciel, ce qui est sur la terre, les réalités visibles et les invisibles, soit les Trônes, les Dominations, les Principautés ou les Puissances : tout a été créé par lui et en lui. ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Deuxième section

...Puisque le Christ  , de même qu’il est Parole et Sagesse, est aussi Justice, il s’ensuivra sans aucun doute que tout ce qui a été fait dans la Parole et la Sagesse a été fait aussi, il faut le dire, dans la Justice, le Christ  . ... Traité des Principes: Livre II: Quatrième traité (II, 8  -9): Deuxième section

...De même que dans cette vie l’un prend comme bien suprême le plaisir du corps, l’autre le souci? du bien commun, un troisième l’étude des réalités intellectuelles, de même nous recherchons si dans cette vie qui est la vraie vie, qui selon l’Écriture est cachée avec le Christ   en Dieu, c’est-à-dire dans cette vie éternelle, notre manière et notre condition de vie seront en quelque sorte semblables à celles-là. ... Traité des Principes: Livre II: Cinquième traité (II, 10-11): Troisième section

...Telles sont les pensées de gens qui croient, certes, au Christ  , mais comprenant à la juive les Écritures divines, n’y soupçonnent rien? qui soit digne des promesses divines. ... Traité des Principes: Livre II: Cinquième traité (II, 10-11): Troisième section

...Tel était le désir, je pense, qu’exprimait comme sien celui qui disait : Je suis pris dans une alternative, ayant le désir de mourir pour être avec le Christ  , ce qui serait de beaucoup préférable. ... Traité des Principes: Livre II: Cinquième traité (II, 10-11): Troisième section

...Il savait qu’alors, quand il serait retourné au Christ  , il connaîtrait les raisons de tout ce qui se passe sur la terre, concernant l’homme, son âme et son intelligence, les éléments dont l’homme est composé, la nature de l’esprit principal, de l’esprit qui opère, de l’esprit vital, de la grâce du Saint Esprit donnée aux fidèles. ... Traité des Principes: Livre II: Cinquième traité (II, 10-11): Troisième section

...Alors s’il est vrai que l’air que voici, qui s’étend entre le ciel et la terre, n’est pas dépourvu d’êtres animés, et d’êtres animés raisonnables, d’après ces paroles de l’Apôtre : Vous avez vécu jadis dans ces péchés, selon ce siècle et ce monde, selon le prince qui a puissance sur l’air, sur l’esprit (le souffle) qui agit maintenant dans les fils de la désobéissance, ou d’après celles-ci : Nous serons ravis sur les nu?ées à la rencontre du Christ   dans l’air et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur  , il faut penser en conséquence que les saints y demeureront un certain temps pour connaître de deux manières la raison qui dispose ce qui se passe dans les airs. ... Traité des Principes: Livre II: Cinquième traité (II, 10-11): Troisième section

...On aurait pu justifier ce passage d’une façon convaincante, si le Christ   n’avait pas ajouté : de peur? qu’ils ne se convertissent et qu’il ne leur soit pardonné : dans ce cas le Seigneur   ne voulait pas que ceux qui ne devaient pas être des hommes honnêtes pussent comprendre les réalités plus mystiques?, et c’est pourquoi il leur parlait en paraboles. ... Traité des Principes: Livre III: Sixième traité (III, 1  ): Philocalie 21:

...Vois si, en plus de notre travail? de recherche, nous ne luttons pas davantage pour garder la piété envers Dieu et son Christ  , en essayant de rendre complètement compte, en des matières si importantes, de la providence variée de Dieu, quand elle prend en charge l’âme immortelle. ... Traité des Principes: Livre III: Sixième traité (III, 1  ): Philocalie 21:

...Si quelqu’un se posait une question au sujet de ceux que blâme le Christ  , de ceux qui n’ont tiré aucun profit de la vue des miracles et de l’audition des paroles divines, alors que les Tyriens auraient fait pénitence si ces miracles s’étaient produits chez eux et si ces paroles leur avaient été dites, si quelqu’un donc se demandait pourquoi enfin le Seigneur   leur avait prêché pour leur malheur, pour mettre sur leur compte une plus lourde faute?, il faut lui dire que Dieu, connaissant les dispositions? de tous ceux qui accusent sa providence, n’ayant pas cru en elle parce qu’elle ne leur a pas donné de voir ... Traité des Principes: Livre III: Sixième traité (III, 1  ): Philocalie 21:

...De même, puisque le vouloir? humain ne suffit pas pour atteindre la fin, ni le fait de courir comme des athlètes pour obtenir le prix de l’appel céleste venant de Dieu dans le Christ   Jésus - c’est en effet avec l’assistance de Dieu que cela s’accomplit -, il est écrit justement : Ce n’est pas l’oeuvre de celui qui veut ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde. ... Traité des Principes: Livre III: Sixième traité (III, 1  ): Philocalie 21:

...Comment est-il vrai de dire que : tous nous comparaîtrons devant le tribunal du Christ   pour que chacun reçoive selon ce qu’il aura fait par l’intermédiaire de son corps, soit en bien, soit en mal, si ceux qui ont mal agi en sont venus là parce qu’ils ont été créés comme des vases destinés à un usage sans honneur et si ceux qui ont vécu vertueusement ont fait le bien parce qu’ils ont été form?és dès le début dans ce but et qu’ils ont été faits comme des vases destinés à un usage honorable ? N’y a-t-il pas encore une contradiction entre le fait d’être, par la responsabilité du ... Traité des Principes: Livre III: Sixième traité (III, 1  ): Philocalie 21:

...Mais Judas, alors que le diable? avait mis dans son coeur l’intention? de livrer le Christ  , reçut ensuite Satan tout entier en lui : il est écrit en effet que après la bouchée Satan entra en lui. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...A cause de cela, les plus simples? de ceux qui croient au Seigneur Christ   pensent que tous les péchés commis par les hommes se font à cause de ces puissances contraires qui harcèlent l’intelligence des pécheurs, parce que, dans ce combat invisible, ces puissances se trouvent les plus fortes. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...Et l’apôtre Paul lui aussi en donne témoignage en ces termes : Détruisant les pensées et tout orgueil qui se dresse contre la connaissance du Christ  . ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...Il faut comprendre dans le même sens l’affirmation de l’Apôtre : tous les athlètes et soldats du Christ   ont à lutter et à combattre contre toutes les puissances énumérées plus haut ; le combat aura lieu pour tous, mais cependant un contre un, et certainement comme le décidera le juste arbitre de cette lutte, Dieu. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...C’est à cause de lui que Paul disait en toute confiance : Je puis tout en celui qui me fortifie, le Christ  ; et de même : J’ai travaillé plus qu’eux tous, non moi, mais la grâce de Dieu avec moi. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...A cause de cette puissance, assurément non humaine, qui agissait et parlait en lui, Paul disait : Je suis certain que ni la mort ni la vie, ni les anges? ni les principautés ni les puissances, ni le présent ni le futur, ni la force ni la hauteur ni la profondeur, ni aucune créature, ne pourra nous séparer de la charité de Dieu, qui est dans le Christ   Jésus notre Seigneur. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Première section

...A propos de la sagesse du Dieu unique il est indiqué, pensons-nous, qu’elle a agi de façon moindre auprès des hommes de l’antiquité, des hommes d’autrefois, mais qu’elle s’est révélée plus complètement et plus clairement dans le Christ  . ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Deuxième section

...En effet, les rois de la terre se sont dressés et les princes se sont rassemblés contre le Seigneur   et contre son Christ  . ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Deuxième section

...Au sujet de ceux qui enseignent le Christ   autrement que le permet la règle posée par les Écritures, il n’est pas inutile de voir si c’est dans un but hostile à la foi dans le Christ   que les puissances contraires se sont efforcées d’imaginer des doctrines à la fois mythiques? et impies, ou si ces mêmes puissances, ayant entendu la parole du Christ  , ne pouvant la rejeter des profondeurs de leur conscience, ni la garder de façon pure et sainte, par le moyen d’instruments qui leur étaient dociles et, pour ainsi dire, par leurs propres prophètes, ont introduit diverses erreurs contre la règle de ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Deuxième section

...Au sujet de ceux qui enseignent le Christ   autrement que le permet la règle posée par les Écritures, il n’est pas inutile de voir si c’est dans un but hostile à la foi dans le Christ   que les puissances contraires se sont efforcées d’imaginer des doctrines à la fois mythiques et impies, ou si ces mêmes puissances, ayant entendu la parole du Christ  , ne pouvant la rejeter des profondeurs de leur conscience, ni la garder de façon pure et sainte, par le moyen d’instruments qui leur étaient dociles et, pour ainsi dire, par leurs propres prophètes, ont introduit diverses erreurs contre la règle de la vérité chrétienne. ... Traité des Principes: Livre III: Septième traité (III, 2  -4): Deuxième section

...Ils ne comprennent pas que la soumission du Christ   à son Père montre la béatitude? qui viendra de notre perfection? et exprime l’achèvement victorieux de l’oeuvre qu’il a entreprise, lorsqu’il offre à son Père non seulement le plus haut degré de l’art? de gouverner et de régner, qu’il a purifié dans toute la création, mais encore les règles de conduite de l’obéissance et de la soumission, corrigées et restaurées dans tout le genre humain. ... Traité des Principes: Livre III: Huitième traité (III, 5  -6): Première section

...C’est pourquoi il me semble que, de même que sur cette terre la loi fut un pédagogue pour ceux qui, par elle, devaient être menés au Christ  , à cause de l’enseignement et de l’instruction qu’elle leur donnait, afin qu’ils puissent plus aisément, après avoir été instruits par la loi, recevoir toute la science plus parfaite du Christ  , de même cette terre qui reçoit les saints les imprègne et les forme d’abord en leur enseignant la loi éternelle, pour qu’ils puissent plus facilement recevoir l’instruction parfaite du ciel, à laquelle rien ne peut être ajouté. ... Traité des Principes: Livre III: Huitième traité (III, 5  -6): Seconde section

...Après les tuteurs et curateurs, le Seigneur   Christ   qui est le roi de tous prendra lui-même la royauté, c’est-à-dire qu’après la formation donnée par les puissances saintes, il enseignera lui-même ceux qui pourront le comprendre en tant qu’il est la Sagesse et il régnera en eux jusqu’à ce qu’il les soumette à son Père qui lui a soumis toutes choses : c’est dire que, quand ils auront été faits capables de recevoir Dieu, Dieu sera en eux tout en tous. ... Traité des Principes: Livre III: Huitième traité (III, 5  -6): Seconde section

...Que faut-il dire aussi du fait que le Christ   ait été prophétisé ? Alors, ceux qu’on appelle des princes venant de Juda feront défaut, et les chefs sortis de sa race?, quand viendra celui à qui est réservé, évidemment le royaume, et qu’arrivera l’attente des nations. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Nous utilisons ce texte contre ceux qui disent, troublés par les paroles que dans la Genèse Jacob adresse à Juda, que l’ethnarque, issu de la race de Juda, commandera le peuple, sans que manquent ceux qui viennent de sa famille?, jusqu’à la venue du Christ   telle qu’ils se l’imaginent. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Et cela est clair par suite de la multitude des nations de ceux qui ont cru par le Christ   à Dieu. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Il est possible de comprendre avec beaucoup de clarté de quelle manière les Hébreux qui, selon l’Écriture, ont rendu Dieu jaloux à cause de ce qui n’est pas Dieu et l’ont irrité avec leurs idoles?, se sont irrités eux-mêmes jusqu’à la jalousie à cause de ce qui n’est pas une nation, à cause de la nation sans intelligence que Dieu a choisie par la venue du Christ   Jésus et par ses disciples. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Nous voyons donc comment nous avons été appelés : il n’y a pas beaucoup de sages selon la chair, pas beaucoup de puissants, pas beaucoup de nobles; mais Dieu a choisi ce qui est fou? dans ce monde pour confondre les sages, et Dieu a choisi ce qui est sans naissance, méprisé, et ce qui n’existe pas pour détruire ce qui auparavant existait ; et que l’Israël selon la chair ne se glorifie pas devant Dieu, lui qui est appelé chair par l’Apôtre ! Que dire des prophéties sur le Christ   contenues dans les Psaumes, du cantique qui a pour titre Pour le bien-aimé dont la langue? est appelée le calame d’un scribe qui écrit vite, le plus beau? des fils des hommes, puisque la grâce a été répandue sur ses lèvres. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Et les soixante-dix semaines ont été accomplies jusqu’au Christ   chef, selon Daniel. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Il n’était pas très possible de présenter des exemples clairs de l’inspiration divine des anciennes Écritures avant la venue du Christ   ; mais la venue de Jésus a mené ceux qui pouvaient supposer? que la loi et les prophètes n’étaient pas divins à constater avec évidence qu’ils avaient été écrits à l’aide d’une grâce céleste. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...C’est pourquoi, maintenant qu’une puissance céleste, bien mieux supracéleste, nous a frappés, nous incitant à adorer seulement notre créateur, efforçons-nous de laisser la science des débuts du Christ  , c’est-à-dire celle des rudiments, pour être portés vers la perfection, afin qu’on nous parle de la sagesse dont on parle parmi les parfaits. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Première section

...Ils ont pensé encore que, selon la prophétie, un loup, l’animal? quadrupède, devait paître avec un agneau, et une panthère se reposer avec un chevreau, qu’un veau, un taureau et un lion devaient paître ensemble et être menés par un petit enfant, qu’une vache et une ourse devaient paître ensemble et leurs petits être élevés les uns avec les autres, qu’un lion mangerait de la paille comme un boeuf et, n’ayant vu rien de cela se réaliser sensiblement à la venue de celui que nous croyons le Christ  , ils n’ont pas accepté notre Seigneur Jésus, mais ils l’ont crucifié parce qu’il affirmait qu’il était le Christ  , contrairement à la loi. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...paître avec un agneau, et une panthère se reposer avec un chevreau, qu’un veau, un taureau et un lion devaient paître ensemble et être menés par un petit enfant, qu’une vache et une ourse devaient paître ensemble et leurs petits être élevés les uns avec les autres, qu’un lion mangerait de la paille comme un boeuf et, n’ayant vu rien de cela se réaliser sensiblement à la venue de celui que nous croyons le Christ  , ils n’ont pas accepté notre Seigneur Jésus, mais ils l’ont crucifié parce qu’il affirmait qu’il était le Christ  , contrairement à la loi. ... Traitédes Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...C’est pourquoi, à ceux qui sont persuadés que les livres saints ne sont pas des écrits d’hommes, mais qu’ils ont été rédigés par l’inspiration de l’Esprit Saint d’après la volonté du Père de l’univers par le moyen de Jésus Christ   et qu’ainsi ils sont venus jusqu’à nous, il faut montrer ce qui nous paraît la méthode convenable pour les comprendre, pour ceux qui tiennent à la règle de l’Église céleste de Jésus-Christ   transmise par la succession des apôtres. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Et que dire des prophéties que nous savons tous pleines d’énigmes et de paroles obscures ? Et si nous en venons aux évangiles, leur sens exact, puisqu’il est la pensée du Christ  , exige pour être compris la grâce qui a été donnée à celui qui a dit : Nous, nous avons la pensée du Christ   pour que nous sachions ce que Dieu nous a accordé : ce que nous disons, nous ne le disons pas dans des paroles apprises de la sagesse humaine, mais dans des paroles apprises de l’Esprit. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Qu’ils nous disent, ceux qui ne veulent pas accepter qu’avant la venue du Christ   la vérité se trouvait chez les docteurs de la loi, comment il se fait que notre Seigneur Jésus-Christ   nous déclare que la clef de la connaissance est chez eux, alors que, d’après nos contradicteurs, ils n’ont pas de livres contenant les mystères secrets et parfaits de la connaissance. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Et il donne l’occasion de comprendre de quoi ces événements étaient des figures lorsqu’il dit : Ils buvaient du rocher spirituel qui les accompagnait, ce rocher était le Christ  . ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Il faut remarquer ce passage de l’Épître aux Romains : Je me suis réservé sept mille hommes qui n’ont pas fléchi le genou devant Baal, qui se trouve dans le Troisième Livre des Rois : Paul l’a compris des Israélites selon l’élection, car il n’y a pas que les Gentils qui ont tiré profit de la venue du Christ  , mais aussi quelques-uns de la race divine. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Ce n’est pas seulement pour les livres antérieurs à la venue du Christ   que l’Esprit s’est ainsi comporté, mais, comme il est le même Esprit et provient d’un même Dieu, il a agi de même pour les Évangiles et les apôtres : car chez eux aussi le récit est quelquefois mêlé d’ajouts qui y ont été tissés selon le sens corporel, mais qui ne correspondent pas à des événements réels, et pareillement la législation et les préceptes ne manifestent pas toujours des exigences raisonnables. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Ainsi les Israélites corporels remontent aux chefs de clans, les chefs de clans aux patriarches, les patriarches à Jacob et à ses ancêtres ; mais les Israélites intelligibles, dont les corporels étaient des figures, ne viennent-ils pas des clans, les clans provenant de tribus et les tribus d’un seul homme qui n’a pas eu une naissance corporelle habituelle mais une meilleure, car il a été engendré par Isaac, qui descendait d’Abraham, tous remontant à Adam  , que l’Apôtre dit être le Christ   ? Le début de chacune des lignées de ceux qui sont les descendants du Dieu de l’univers, remonte au Christ   qui, après le Dieu et Père de l’univers, est ainsi le père de tous les hommes, comme Adam   est le père de tous les hommes. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...corporels remontent aux chefs de clans, les chefs de clans aux patriarches, les patriarches à Jacob et à ses ancêtres ; mais les Israélites intelligibles, dont les corporels étaient des figures, ne viennent-ils pas des clans, les clans provenant de tribus et les tribus d’un seul homme qui n’a pas eu une naissance corporelle habituelle mais une meilleure, car il a été engendré par Isaac, qui descendait d’Abraham, tous remontant à Adam  , que l’Apôtre dit être le Christ   ? Le début de chacune des lignées de ceux qui sont les descendants du Dieu de l’univers, remonte au Christ   qui, après le Dieu et Père de l’univers, est ainsi le père de tous les hommes, comme Adam   est le père de tous les hommes. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...S’il est frappant de constater ce qui est dit d’Israël, de ses tribus et de ses clans, lorsque le Sauveur dit : Je ne suis venu que pour les brebis perdues de la maison d’Israël, nous ne comprenons pas cela comme les Ebionites pauvres en intelligence, car ils tirent leur nom de leur intelligence pauvre - Ebion veut dire pauvre en hébreu -, de manière à concevoir que le Christ   est venu principalement pour les Israélites charnels. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...C’est ainsi que le prophète parle de lui : Le souffle de notre visage, le Christ   Seigneur, dont nous avons dit : A son ombre nous vivrons parmi les nations, puisqu’il transférera tous les saints d’une manière plus digne de l’Évangile temporel à l’Évangile éternel, selon le nom que lui donne Jean dans l’Apocalypse. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Par exemple, lorsqu’on se demande s’il existe une substance à laquelle on ne peut attribuer ni couleur ni forme ni toucher? ni grandeur, une substance que seule l’intelligence peut percevoir et que chacun nomme comme il veut : car les Grecs l’ont appelée asômaton, c’est-à-dire incorporelle, tandis que les divines Écritures la disent invisible, puisque l’Apôtre affirme que Dieu est invisible : il dit en effet que le Christ   est l’image du Dieu invisible. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Mais il dit pareillement que par le moyen du Christ   tout a été créé, le visible et l’invisible. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Si quelqu’un disait que, par l’intermédiaire de ceux qui participent à la Parole de Dieu, ou à sa Sagesse, sa Vérité et sa Vie, la Parole et la Sagesse mêmes paraissent être dans un lieu, il faut répondre que sans aucun doute le Christ  , en tant que Parole, Sagesse et les autres dénominations, se trouvait dans Paul, et c’est pourquoi ce dernier disait : Ou bien cherchez-vous une preuve de celui qui parle en moi, le Christ   ? et de même : Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ   qui vit en moi. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Mais alors, lorsqu’il était en Paul, peut-on douter qu’il se trouvait pareillement en Pierre, en Jean et dans chacun des saints, et pas seulement dans ceux qui sont sur terre, mais aussi dans ceux qui sont dans les cieux ? Il est absurde en effet de dire que le Christ   était en Pierre et en Paul, mais non dans l’archange Michel ou dans Gabriel. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...C’est pourquoi il est clair que le Christ   est formé en chacun selon que le permet la mesure de ses mérites. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Il ne faut pas comprendre que toute la gloire de sa divinité a été enfermée dans l’enceinte d’un tout petit corps, de sorte que toute la Parole de Dieu, sa Sagesse, sa Vérité qui est substance, sa Vie, ont été arrachés au Père et ont été contraints de se circonscrire dans la petitesse de ce corps, sans qu’on puisse penser que par la suite ils aient aussi agi ailleurs ; mais la profession de foi doit se garder prudemment de deux excès : de croire d’une part que quelque chose de la divinité aurait manqué dans le Christ   et de penser par ailleurs qu’il se serait produit comme un arrachement de la substance du Père qui est partout. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...On ne doit pas penser que nous affirmons ainsi qu’il y avait dans le Christ   une partie de la divinité du Fils de Dieu, le reste se trouvant ailleurs ou partout : ceux qui peuvent penser ainsi ignorent la nature de la substance incorporelle et invisible. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Nous ne disons pas non plus que le Fils de Dieu se soit trouvé dans cette âme comme il fut dans les âmes de Paul, de Pierre ou des autres saints, dans lesquels on croit que le Christ   a parlé comme en Paul. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...C’est de cette âme, parce qu’elle avait reçu en elle toute la Sagesse de Dieu, toute sa Vérité et sa Vie, que l’Apôtre, à mon avis, a dit : Votre vie est cachée avec le Christ   en Dieu; lorsque le Christ  , votre vie, sera apparu, alors vous aussi vous apparaîtrez avec lui dans la gloire. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Que faut-il entendre ici par le Christ   qui est montré caché en Dieu et devant apparaître, sinon celui qui, comme on le rapporte, a été oint de l’huile d’allégresse, c’est-à-dire a été rempli, dans sa substance même, de Dieu, dans lequel on le dit maintenant caché ? C’est pourquoi le Christ   est donné en exemple à tous les croyants, puisque toujours, et avant même de connaître, le moins que ce soit, le mal, il a choisi le bien, aimé la justice et haï l’iniquité et, pour cette raison, fut oint par Dieu de l’huile d’allégresse ; ainsi, que celui qui a péché ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...Que faut-il entendre ici par le Christ   qui est montré caché en Dieu et devant apparaître, sinon celui qui, comme on le rapporte, a été oint de l’huile d’allégresse, c’est-à-dire a été rempli, dans sa substance même, de Dieu, dans lequel on le dit maintenant caché ? C’est pourquoi le Christ   est donné en exemple à tous les croyants, puisque toujours, et avant même de connaître, le moins que ce soit, le mal, il a choisi le bien, aimé la justice et haï l’iniquité et, pour cette raison, fut oint par Dieu de l’huile d’allégresse ; ainsi, que celui qui a péché ou erré se purifie de ses taches selon l’exemple proposé et que, l’ayant pour guide de sa route, il avance sur le dur chemin? de la vertu, pour que par là, dans la mesure du possible, nous soyons faits en l’imitant participants de la ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section

...connaître, le moins que ce soit, le mal, il a choisi le bien, aimé la justice et haï l’iniquité et, pour cette raison, fut oint par Dieu de l’huile d’allégresse ; ainsi, que celui qui a péché ou erré se purifie de ses taches selon l’exemple proposé et que, l’ayant pour guide de sa route, il avance sur le dur chemin de la vertu, pour que par là, dans la mesure du possible, nous soyons faits en l’imitant participants de la nature divine, selon ce qui est écrit : Celui qui dit qu’il croit au Christ   doit se conduire comme lui il s’est conduit. ... Traité des Principes: Livre IV: Neuvième traité (IV, 1  -3): Deuxième section


Ver online : Les Voies