Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Les anges prient avec nous

Homélies sur saint Luc

Les anges prient avec nous

segunda-feira 18 de outubro de 2021

Pour ma part, je n’hésite pas à penser? que dans notre assemblée aussi les anges? sont présents, puisqu’ils veillent non seulement sur toute l’Église, prise dans son ensemble, mais aussi sur chacun d’entre nous. C’est d’eux que parle le Sauveur quand il dit? : « Leurs anges voient sans cesse la face de mon Père qui est dans les cieux?. » Il y a ici deux églises : celle des hommes? et celle des anges. Si ce que nous disons est conforme à la pensée divine? et à l’intention? de l’Écriture, les anges se réjouissent et prient avec nous. Et c’est parce que les anges sont présents dans les églises, dans celles tout au moins qui le méritent et qui appartiennent au Christ  , qu’il est prescrit aux femmes?, pendant la prière, « d’avoir un voile sur la tête à cause? des anges ». De quels anges s’agit-il ? Sans aucun doute?, des anges qui assistent les saints et se réjouissent dans l’Église ; certes, nous ne les voyons pas parce que la boue? du péché nous souille les yeux?, mais les Apôtres de Jésus les voient et c’est à eux qu’il est dit : « En vérité, en vérité je vous le dis : vous verrez les cieux ouverts et les anges de Dieu? montant et descendant sur le Fils de l’homme. » Si j’avais la faveur de les voir? comme les Apôtres et de les regarder comme Paul les contempla, j’apercevrais maintenant la multitude d’anges que voyait Elisée et que Ghiézi, à ses côtés, ne voyait pas. Ghiézi avait peur? d’être pris par? les ennemis, parce qu’il voyait Elisée tout seul. Mais Elisée en sa qualité de prophète du Seigneur, se met en prière et dit : « O Seigneur, ouvre les yeux de ce serviteur et qu’il voie qu’il y a beaucoup plus de monde? avec nous qu’avec eux. » Et aussitôt, à la prière de ce saint, Ghiézi aperçut les anges qu’il ne voyait pas auparavant. Tout cela pour montrer que les publicains instruits par Jean ne représentaient pas seulement les préposés aux impôts de l’État, mais aussi ceux qui venaient pour se convertir et qui n’étaient pas des publicains en chair et en os ; et il en va de même pour les soldats ; il y avait aussi ceux qui sortaient pour le baptême de la conversion, car, non seulement Jean et les prophètes, mais le Sauveur lui-même est venu aussi prêcher la conversion et le salut aux anges, aux hommes, et à toutes les puissances? célestes, pour « qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur la terre? et aux enfers, et que toute langue? confesse que Jésus-Christ   est Seigneur, dans la gloire de Dieu le Père », « à qui appartiennent la gloire et la puissance dans les siècles des siècles. Amen ».


Ver online : Les Voies