Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > Centuries sur la charité - extraits sur le coeur

Maxime le Confesseur

Centuries sur la charité - extraits sur le coeur

Le coeur

segunda-feira 18 de outubro de 2021, por Cardoso de Castro

    

15. Qui constate en son coeur une trace d’inimitié envers quelqu’un, pour une offense quelconque, est complètement étranger à l’amour de Dieu  . Amour pour Dieu et haine pour un homme sont de tout point incompatibles. 38 Centuries sur la Charité PREMIERE CENTURIE

74. Et sur l’amour du prochain, écoute aussi : Je dis la vérité   dans le Christ  , je ne mens pas, ma conscience m’en rend témoignage par le saint Esprit   c’est pour moi une tristesse immense, un chagrin incessant dans mon coeur. Je souhaiterais d’être rejeté loin du Christ pour mes frères, ceux de ma race, de ma chair, ceux d’Israël, et la suite... De même Moïse et les autres saints. (Ibid., IX, 1-3). 160 Centuries sur la Charité PREMIERE CENTURIE

80. Sur la parole : Apprenez de Moi que doux el humble de coeur, (Mt 11,29) etc. » La douceur garde à l’abri du trouble la partie irascible de l’âme  , l’humilité libère l’esprit de l’orgueil et de la vaine gloire. 172 Centuries sur la Charité PREMIERE CENTURIE

14. L’esprit commence-t-il à progresser dans l’amour de Dieu ? Le démon va chercher à le pousser au blasphème, lui suggérant des pensées qu’un homme ne saurait trouver par lui-même, et qui ne peuvent venir que du diable, leur père  . S’il en use ainsi, c’est que, jaloux de l’ami de Dieu, il veut qu’à la vue de telles pensées, il se désespère et n’ose plus, par sa prière accoutumée, s’envoler vers Dieu. Mais le destructeur n’en tire aucun avantage pour le but qu’il se propose : au contraire, il nous affermit davantage. Car après attaques et contre-attaques, nous retrouvons notre amour pour Dieu plus sûr, plus sincère. Que son épée lui perce le coeur, et que ses flèches se brisent ! 242 Centuries sur la Charité DEUXIEME CENTURIE

30. Celui qui, parvenu au sommet de la liberté intérieure, possède la charité parfaite, ne fait plus de différence entre soi et autrui, esclave et homme libre, homme et femme. Franchie la zone où règnent les passions, il ne voit plus dans les hommes que leur unique nature : tous, il les voit de niveau, pour tous il se sent le même coeur. Plus de Juif alors, ni de Grec, plus d’homme ni de femme, plus d’esclave ni d’homme libre : le Christ est tout en tous. (Gal 272 Centuries sur la Charité DEUXIEME CENTURIE

51. Si tu constates que ton esprit s’occupe avec plaisir d’objets matériels et s’attarde à considérer leurs représentations, reconnais que tu préfères ces objets à Dieu. Où est ton trésor, là est ton coeur. (Mt 6,21). 316 Centuries sur la Charité DEUXIEME CENTURIE

55. Qui se montre curieux des péchés d’autrui ou, sur un simple soupçon, juge son frère, est encore bien éloigné de la pénitence et du souci de découvrir ses propres fautes, plus pesantes en vérité qu’une énorme masse de plomb. Il n’a pas compris ce qui fait l’homme au coeur lourd, épris de futilité, qui recherche le mensonge. Aussi, comme un fou qui va dans l’obscurité, sans s’occuper de ses péchés à lui, il se dépeint ceux des autres, vrais ou supposés d’après un indice quelconque. 530 Centuries sur la Charité TROISIÈME CENTURIE

80. Garde-toi de faire fi de ta conscience, qui toujours t’invite au mieux, elle te suggère les conseils de Dieu et des anges, elle te purifie des souillures cachées de ton coeur et, à l’heure du départ, te confère la familiarité divine. 580 Centuries sur la Charité TROISIÈME CENTURIE

29. Ne dis pas : Je ne hais pas mon frère, si ta mémoire repousse son souvenir. Écoute Moïse : Tu ne haïras point ton frère dans ton coeur, mais tu useras à son égard de reproches, pour n’être pas chargé à cause de lui d’un péché. (Lev 19,17). 682 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

70. Puisque, selon le divin Apôtre, le Christ habite en nos coeurs par la foi, et que d’autre part tous les trésors de la sagesse el de la connaissance sont en Lui cachés, tous les trésors de la sagesse et de la connaissance sont dans nos coeurs, mais cachés. Ils se révèlent au coeur dans la mesure de la purification que chacun a réalisée par l’observation des commandements. 764 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

71. Voilà le trésor caché dans le champ de ton coeur, et que tu n’as pas trouvé à cause de ta paresse. Si tu l’avais trouvé, tu aurais certes tout vendu pour acheter ce champ. Mais tu as laissé le champ, tu cherches aux alentours du champ, où l’on ne trouve rien, que des ronces et des épines. 766 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

73. Et voilà pourquoi il dit encore : Vendez ce que vous avez, donnez-le en aum  ône, el voici que tout sera pur pour vous, (Lc 12,33) s’adressant à ceux qui ne s’occupent plus de ce qui regarde le corps, mais dont l’effort tend à purifier l’esprit (que le Maître appelle le coeur) de la haine et du désordre. Car c’est cela qui, souillant le coeur, l’empêche de voir le Christ habitant en lui par la grâce du saint baptême. 770 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

78. Dieu, qui t’a promis les biens éternels et a mis dans ton coeur le gage de l’Esprit saint, t’a prescrit de veiller sur ta conduite, pour que l’homme intérieur, une fois libéré des passions, commence dès lors à jouir de ces biens. 780 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

89. Autant tu pries de tout coeur pour qui t’a calomnié, autant Dieu découvre la vérité à ceux qui avaient été scandalisés. 802 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

coeurs

47. Il y a dans le monde bien des pauvres d’esprit, mais non pas de ceux qu’il faudrait; bien des affligés, mais d’avoir perdu leur fortune ou leurs enfants; bien des doux, mais pour satisfaire des passions impures; bien des affamés ou altérés, mais du bien d’autrui et de profits injustes; bien des compatissants, mais pour leur corps et ce qui l’intéresse, des coeurs purs, mais par vanité; des pacifiques, mais parce qu’ils ont soumis l’âme à la chair; des persécutés sans nombre, mais pour leur indiscipline; beaucoup d’injuriés, mais à cause de péchés honteux. Ceux-là seulement sont heureux, qui agissent et endurent pour le Christ et d’après le Christ. Pourquoi ? Parce qu’à eux est le royaume des cieux, parce qu’ils verront Dieu, etc... Ce n’est donc pas parce qu’ils agissent ou endurent qu’ils sont heureux, mais parce qu’ils agissent ou endurent pour le Christ et à l’imitation du Christ. 514 Centuries sur la Charité TROISIÈME CENTURIE

70. Puisque, selon le divin Apôtre, le Christ habite en nos coeurs par la foi, et que d’autre part tous les trésors de la sagesse el de la connaissance sont en Lui cachés, tous les trésors de la sagesse et de la connaissance sont dans nos coeurs, mais cachés. Ils se révèlent au coeur dans la mesure de la purification que chacun a réalisée par l’observation des commandements. 764 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE

72. C’est pourquoi le Sauveur a dit : Heureux les coeurs purs car ils verront Dieu. (Mt 5,8). Ils Le verront, Lui et les trésors qui sont en Lui, quand par la charité et la tempérance, ils se purifieront, et d’autant mieux que plus énergique sera leur effort de purification. 768 Centuries sur la Charité QUATRIEME CENTURIE


Ver online : Les Voies