Página inicial > Antiguidade > Judaico-Cristandade > L’Échelle sainte - extraits sur l’humilité (IV)

Jean Climaque

L’Échelle sainte - extraits sur l’humilité (IV)

L’humilité

segunda-feira 18 de outubro de 2021

C. pratiquer une humilité profonde; 1252 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

24. Ne venez donc pas vous glorifier devant moi?, vous qui, sans travail? et sans peine, jouissez de ces dons et de ces faveurs de la nature?; mais confessez avec humilité que le souverain Dispensateur des dons ne vous a si bien favorisés, que parce qu’Il connaissait votre extrême faiblesse, qu’Il prévoyait que, sans ces grâces toutes gratuites, vous vous seriez perdus, et parce que dans sa Bonté infinie, Il voulait vous sauver. 1283 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

54. Ne manquons pas ici d’observer? que Dieu? permet quelquefois que des spirituels demeurent sujets à certains petits défauts, mais qui ne sont pas capables de les souiller ni d’offenser le Seigneur  , afin que forcées à se faire? des reproches continuels, elles puissent acquérir un grand trésor d’une humilité solide qu’il soit impossible à leurs ennemis de leur enlever. 1318 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

55. Ceux qui n’ont pas vécu sous le joug salutaire de l’obéissance, ne sont pas capables de parvenir à une humilité sincère et véritable. Jugeons-en par? ceux qui apprennent quelque art? ou quelque métier : s’ils n’ont qu’eux-mêmes pour maîtres, feront-ils autre chose? que de suivre les jeux? de leur imagination? ? connaîtront-ils les règles de cet art ? 1319 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

96. Tous ceux qui sont animés du désir sincère de connaître quelle est la volonté de Dieu sur eux, sont d’abord, obligés d’immoler leur propre volonté, de renoncer généreusement à eux-mêmes et de prier avec une foi vive et ardente et une grande simplicité; ensuite, de consulter avec humilité et confiance leur supérieur et même leurs frères, et de recevoir leurs avis et leurs conseils, comme de la Bouche de Dieu même, quoiqu’ils les trouvent contraires à la fin? qu’ils se proposaient, et que, ceux qui les leur donnent, ne soient pas fort versés dans les choses? spirituelles; car Dieu est trop juste et trop bon pour permettre jamais que des âmes qui, dans un esprit? de foi, d’humilité et de simplicité, se sont soumises aux conseils et à la direction des autres, se trouvent trompées et s’égarent. En effet quelque dépourvues de lumière et de prudence? que puissent être les personnes? que l’on consulte dans d’aussi bonnes dispositions? et avec des vues si pures et si saintes, Dieu certainement parlera par leur bouche. J’avoue que poursuivre cette règle, il faut être rempli d’humilité; mais, après tout, si David   sur sa harpe a pu découvrir et connaître les choses qu’il avait à proposer, combien plus pensez-vous qu’une âme douée de raison? et d’intelligence? doive l’emporter sur les cordes d’un instrument ! 1360 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

103. Dieu n’est pas injuste, ceux donc qui frappent avec humilité à la porte? de ses Miséricordes, ne sont ni rebutés ni rejetés. 1367 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

107. Il est des âmes généreuses qui, par l’amour? ardent dont elles brûlent pour Dieu, vivant toujours dans la pratique d’une humilité profonde, font des efforts extraordinaires pour faire des actions? qui sont au dessus de leurs forces; mais il est aussi des âmes orgueilleuses qui en agissent de même. Remarquez donc que le but et la fin ordinaires que dans ces circonstances se proposent les démons, nos cruels et impitoyables ennemis, c’est de nous engager à faire ce que nous ne pouvons pas, afin de nous faire omettre ce que nous pouvons, de nous en faire perdre le mérite? et la récompense, et de nous exposer à leurs propres railleries. 1371 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

108. J’en ai vu qui, à raison de la faiblesse de leur âme et de leur corps?, avaient entrepris de pratiquer des austérités au dessus de leurs forces, dans la vue? d’expier les fautes? nombreuses qu’elles avaient à se reprocher; mais je fus obligé de leur faire comprendre que Dieu ne juge? pas tant du mérite et de la valeur? de nos travaux et de notre pénitence par la grandeur? de nos austérités, que par la mesure? et la sincérité de notre humilité. 1372 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

114. Pour savoir? par quel principe? ces effets contraires ont lieu?, chose qu’il est très difficile de savoir, nous n’avons pas d’autre moyen que de nous adresser à Dieu par des prières sincères et faites avec une grande humilité, et si, après avoir employé les humbles supplications, nous éprouvons toujours les mêmes troubles et les mêmes agitations, cessons de les attribuer au démon et ne les regardons plus que comme des effets de la nature. Mais ne manquons pas ici d’observer que souvent la divine? Providence arrange? tellement les choses que ce que nous croyons être contraire à nos intérêts éternels, leur est très favorable, et qu’elle veut par tous les moyens abattre notre orgueil et notre vanité. 1382 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

123. On a coutume d’admirer dans les autres? les plus petites choses, pour deux raisons principales : par une grande ignorance?, ou par une profonde humilité afin de faire connaître et de relever leurs belles actions. 1391 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

144. Si Dieu, afin de nous instruire et de nous corriger, permet que le Soleil? de justice?, pour me servir des expressions de David  , après s’être levé dans notre âme, connaisse le moment où il doit se coucher et disparaître, et lui cause? par son absence? de profondes ténèbres et une nuit obscure, et si, pendant cette nuit désolante, lés lions furieux et les autres bêtes féroces, c’est-à-dire nos passions?, reviennent sur nous, quoique nous les eussions d’abord terrassées et vaincues, font de nouveaux efforts pour nous enlever la belle? espérance que nous avions de la victoire, et pour nous souiller en nous faisant consentir à de mauvaises pensées, et commettre des actions criminelles; si enfin notre humilité profonde fait de nouveau lever sur nous le soleil de lumière, et que toutes ces bêtes sauvages se rassemblent pour se retirer dans leurs tanières, au dans les cœurs de ces misérables qui ne se plaisent que dans les voluptés sensuelles, et ne plus nous inquiéter?, alors les démons seront obligés d’avouer, mais à leur honte, que le Seigneur   a fait de cc grandes choses en notre faveur (Ps 103,20-23), et qu’il nous a donne une preuve sensible de sa Bonté et de sa Bienveillance; pour nous, nous pourrons leur répondre : Oui certainement le Seigneur   a fait de grandes choses, et nous en sommes inondés de joie? (Ps 125,2-3). Quant à vous qui aurez souffert cette terrible épreuve de la part des démons, vous pourrez dire : Voici que le Seigneur   montera sur une nu?ée légère, c’est-à-dire sur votre âme élevée au dessus de toutes les affections? terrestres?, et entrera dans l’Égypte, c’est-à-dire dans un cœur rempli naguère de ténèbres épaisses, entassées par les vents impétueux des passions, et toutes les idoles? des Égyptiens sont tombées devant sa Face, je veux dire toutes les mauvaises pensées se sont dissipées. (cf. Is 19,1) 1413 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

148. Dans les choses qui surpassent absolument nos forces Dieu se contente de la bonne volonté où nous sommes de les faire; mais il n’en est pas de même dans celles qui nous sont possibles; sa Bonté exige impérieusement que nous les fassions. Il est vraiment grand devant Dieu, celui qui fait tout le bien? qu’il peut; mais il est encore plus grand à ses yeux?, celui qui, dans les sentiments? d’une humilité sincère, s’efforce de faire plus qu’il ne peut. 1417 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

162. Mais observons ici que ce ne sont pas les mêmes passions qui font la guerre et aux jeunes gens et aux vieillards qui viennent de se convertir et de se consacrer au Seigneur dans la religion?. En effet ce sont souvent des passions contraires qui les attaquent les uns et les autres. C’est pourquoi nous appelons heureuse et doublement heureuse la sainte humilité par laquelle les vieillards et les jeunes gens trouvent leur salut et la victoire dans leurs tentations, et qu’ils peuvent facilement trouver et pratiquer les uns et les autres. 1431 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

30. Comme celui qui porte des parfums, malgré lui le fait savoir aux autres, à cause de l’odeur suave qu’ils répandent, de même une personne qui possède l’esprit de Dieu, malgré elle le fait connaître aux autres et par ses actions et par son humilité. 1474 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

67. À mesure qu’on cesse de tomber dans le péché, on se déshabitue de le commettre. Or ce désistement du péché devient le commencement? de la pénitence; le commencement de la pénitence,le commencement du salut; le commencement du salut, la résolution de bien vivre; la résolution de bien vivre, le commencement des travaux; le commencement des travaux, le commencement des vertus; le commencement des vertus, le commencement de la fleur des vertus; le commencement de la fleur des vertus, le commencement de la bonne volonté; le commencement de la bonne volonté, le commencement à l’habitude? de la vertu; le commencement de l’habitude de la vertu, le commencement de la crainte de Dieu; le commencement de la crainte de Dieu, le commencement de la fidélité à observer les commandements du Seigneur; le commencement de la fidélité à observer les commandements de Dieu, le commencement de l’amour du Seigneur; le commencement de l’amour du Seigneur, le commencement d’une profonde humilité; le commencement d’une profonde humilité le commencement de la paix souveraine du cœur; et le commencement de la paix souveraine de l’âme devient la perfection? de la charité. Or cette perfection de la charité est elle-même cette sainte et parfaite amitié dont Dieu honorera tous ceux qui, étant délivrés de toute affection déréglée, posséderont leur cœur dans la pureté. car, ils verront Dieu (cf. Mt 5,8). À Lui gloire et honneur dans les siècles. Amen. 1511 L’Échelle Sainte: VINGT-SIXIÈME DEGRÉ

12. Avez-vous de solides raisons de croire que votre coeur est pur et innocent, ne parlez pas pour cela à Dieu avec trop de familiarité, mais avec une humilité profonde, et cette humilité fortifiera votre confiance en sa Miséricorde. 1644 L’Échelle Sainte: VINGT-HUITIÈME DEGRÉ

20. Les douceurs et la joie qu’éprouvent dans le saint exercice de la prière les religieux qui vivent avec leurs frères, sont toutes différentes des douceurs et de la joie que goûtent les religieux qui vivent dans la solitude?. Les premiers, se trouvent exposés aux illusions de la vanité; tandis que les solitaires n’y sont point? exposés, puisqu’ils n’ont que Dieu pour témoin de leur prière, la sainte humilité, devient l’âme de leurs communications avec le Seigneur  . 1652 L’Échelle Sainte: VINGT-HUITIÈME DEGRÉ


Ver online : Les Voies