Página inicial > Antiguidade > Platão (V-IV aC) > Ficin: Théologie platonicienne de l’immortalité des âmes

Marsile Ficin

Ficin: Théologie platonicienne de l’immortalité des âmes

Trad. Raymond Marcel, Belles Lettres, 1964

quinta-feira 14 de agosto de 2008, por Cardoso de Castro

      

Essai de résumé à partir de la table de mati  ères

  • LIVRE SIXIÈME: Le Livre sixième traite de l’immortalité de rame par des arguments particuliers. Sa vie végétative prouve qu’elle est indivisible.
    • Ch. I — Les opinions sur l’âme se ramène à cinq principales.
    • Ch. II — Ce sont des philosophes du commun qui, sans conviction raisonnée, mais victimes d’une funeste habitude  , affirmèrent que l’âme est un corps
    • Ch. III — L’âme n’est ni un corps ni une forme divisée dans un corps, comme le prouve la puissance naturelle de l’âme.
    • Ch. IV — Première raison. L’âme est le principe de la nutrition et de toute autre opération
    • Ch. V. — Deuxième raison. L’âme n’est ni un corps animé, ni un corps inanimé
    • Ch. VI — Troisième raison. L’âme n’est ni un corps dense, ni un corps léger
    • Ch. VII — Quatrième raison. Un corps est composé de matière et de forme
    • Ch. VIII — Cinquième raison. Un corps par nature est étendu
    • Ch. IX — Sixième raison. Deux corps ne peuvent être dans un même lieu
    • Ch. X — Septième raison. Un corps n’est pas tout entier en plusieurs en même temps
    • Ch. XI — Huitième raison. L’âme est vie ou source de vie
    • Ch. XII — Neuvième raison. Un corps ne se meut pas de lui-même
    • Ch. XIII — La croissance de l’âme est indépendante du développement du corps